Magazine Cuisine

Café viennois d'aujourd'hui ou d'autrefois

Par Margau
Café viennois d'aujourd'hui ou d'autrefois
S'cusez la photo! Le café aromatique qui m'a accompagné lors de mes sorties de jeunesse. Que ce soit au Café noir ou au Café chez l'Bedeau tout comme au Noctambule. Entre deux limonades maison ou une Black Lebel, c'est ce qui se buvait à Jonquière, jadis il fut un temps! Ce soir et malgré le fait que je boive bien peu de café en soirée, il a fait office de dessert et a travesti mes souvenirs. Nostalgie parfois!
Pour chaque café
1 1/2 tasse de café fort de type espresso, chaud
2 c. à table de sucre brun turbiné
1 soupçon de crème
1 once d'alcool (rhum, cognac ou brandy), facultatif
1 rosette de crème fouettée véritable Québon, en bombe aérosol
1 quartier d'orange
Sucre à givrer
Sucre à la cannelle en moulin,  en quantité suffisante
Humecter le rebord d'un verre sur pied ou d'une grande tasse avec le quartier d'orange. Déposer un peu de sucre à givrer dans une petite assiette et y retourner le verre ou la tasse en le tournant à quelques reprises dans le sucre pour le givrer suffisamment.
Retourner le verre ou la tasse, remplir de café chaud aux 2/3, sucrer et verser l'alcool. Ajouter un peu de crème et brasser légèrement.
Déposer une belle grosse rosette de crème fouettée, sucrer à l'aide de moulin de sucre à la cannelle. Accompagner d'une grande cuillère et d'une serviette de table enroulée autour du pied du verre ou déposée sous la tasse.  Servir immédiatement.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Margau 2455 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte