Magazine Culture

Corte Cavallo

Publié le 03 juillet 2012 par Venetiamicio
Corte Cavallo
Corte Cavallo
Corte Cavallo
     Parmi les outils soigneusement nettoyés, alignés sur une table en bois près de la fenêtre que le soleil d'hiver commençait à éclairer, le maître a choisi l'une des plus lourdes masses, l'a soupesée un instant, puis d'un geste violent et précis l'a abattue sur la tête de la statue. En entendant le choc, l'assistant s'est retourné et a hurlé.
      - Non !
     Sans un regard pour l'immense cheval décapité ni pour l'assistant qui s'est agenouillé et contemple avec désolation les morceaux d'argile éparpillés, le maître a quitté l'atelier... 
( extrait de Nouvelles vénitiennes - Dominique Paravel)
Corte Cavallo
[...] Des jours et des jours de voyage et au terme Venise l'avait reçu dans sa lumière inouïe, une ville sans aucune ligne droite, où la perspective est sans cesse faussée, fantasmée, un coquillage spiralé au fond d'une lagune compliquée qui est sa seule défense, une île multipliée d'îles, ceinturée d'eau et de solitude. [...]
...  Le modèle avait été transporté dans un atelier proche de la Madonna dell'Orto, au ras d'un canal où passaient sans relâche les barques des pêcheurs et des maraîchers. On lui avait adjoint comme assistant un modeste artiste de la ville, Alessandro Leopardi, à qui l'arrivée du cheval gigantesque et la présence massive et muette d'Andrea avait coupé le souffle. La réalisation d'une statue équestre de trois mètres de haut était à ses yeux une folie digne des Toscans, atteints par nature de mégalomanie.
(extraits de Nouvelles vénitiennes - Dominique Paravel)
Corte Cavallo
Corte Cavallo
En sortant du Palazzo Rizzo-Patarol, la petite corte del Cavallo attire le regard , elle est charmante et c'est un puits de couleurs !
 *******
Corte Cavallo : la cour où l'on fondit le monument équestre de Bartolomeo Colleoni ...
Le nom de la corte Cavallo dérive de la fonderie où fut réalisé le célèbre monument équestre de Bartolomeo Colleoni qui se dresse sur le Campo Santi Giovanni e Paolo. C'est le Florentin Andrea Verrocchio, maître de Leonard de Vinci, qui modela la statue en cire, mais il mourut avant d'achever son oeuvre. La fonte fut ensuite confiée à Alessandro Leopardi - qui ajouta le piédestal - surnommé Alessandro del Cavallo ["Alexandre du Cheval"]. La cour où il habitait fut affublée du même surnom : au numéro 3494, on peut encore voir les vestiges du palais Leopardi, incorporés aujourd'hui dans une aile de l'hôtel des Doges.
On raconte que Verrocchio, homme fort irascible, était connu pour le ton mordant de ses réponses. Ayant appris qu'un certain Vellano da Padova avait été chargé de réaliser le visage du cavalier, il piqua une telle colère qu'il décapita le modèle de son cheval et regagna aussitôt Florence. La République Sérénissime menaça de le condamner à mort, mais il répliqua en ces termes : " Ce serait vraiment dommage, puisque je pourrais refaire une tête d'une meilleure facture à mon cheval." 
La Sérénissime fut sensible à un tel sang-froid ; elle doubla la rétribution du sculpteur et le rappela pour qu'il achève son oeuvre. Venise Insolite et Secrète©Jonglez

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Venetiamicio 268 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines