Magazine Concerts & Festivals

Paris Jazz Festival

Publié le 09 juillet 2012 par Cardigan @onlyapartmentsF

Tout au long du mois de juillet, Paris s’apprête à accueillir le Festival de Jazz au Parc Floral de la ville. Vous pourrez apprécier les sons vibrants originaires des communautés noires des Etats-Unis et le style, le style et le glamour de la ville qui a inspiré les sons de April in Paris.

paris-jazz-festival

Le Festival, qui a débuté en juin dernier, se poursuit tout au long du mois de juillet, soit 8 week-ends ou bien 29 concerts au total. Ce festival bénéficie d’une très bonne réputation dans le monde entier sous la direction de Pierrette Devineau et Sébastien Danchin.

La version 2012 apporte de nombreuses nouveautés, non seulement grâce aux grands noms du jazz contemporain présents au festival, mais aussi grâce à l’innovation des scénarios. Cette année, en plus du scénario habituel au Parc Floral, au cours des samedis après-midi, vous pouvez profiter du meilleur du jazz au sein d’un cadre naturel, dans la “La Barge à Jazz“, qui est implantée au milieu d’une scène aquatique dans le grand parc.

Comme au tout premier mois du Festival, il y aura un thème central pour chaque week-end de juillet. La première session sera consacrée aux grands interprètes de l’histoire du jazz tels que Thelonious Monk, Duke Ellington, Cole Porter et Nina Simone. A cette occasion seront présents Furrow et Cole Porter Tribute, un hommage à ce compositeur extraordinaire. Il y aura également Denis Charllose, Rapale Quenehen, Didier Ithursarry, parmi d’autres qui font partie de La Grande Compagnie des Musiques à Ouïr, en rendant hommage à Ellington et à Monk.

L’hommage à la grande Nina Simone sera rendu par une autre Simone: Lina Simone, la fille de l’une des grandes voix de tous les temps. Ici, le proverbe «telle mère, telle fille» a tout son sens, car la voix extraordinaire de cet artiste se retrouve avec l’œuvre de sa mère.

Les 14 et 15 juillet, le journée a été intitulée Bleu, Blanc, Blues et présentera Quand Tous Dehors S’emballe, Keith B. Brown et le chanteur de blues américain Keb’Mo.

Le weekend des 21 et 22 juillet sera dédié au jazz et aux confluences africains grâce à Eric Legnini & The Afro Jazz Beat, la chanteuse congolaise Maryse Ngalula avec Jean-Rémy Guédon, le musicien et arrangeur éthiopien Mulatu Astatke et le français Xavier Desandre Navarre interprétant des sons qui remontent à l’Iran de son enfance.

La dernière journée de ce festival, le samedi 28 et le dimanche 29, s’intitule simplement “Jazz au Vert“, témoignant de la rencontre entre le public, la ville et les sons de la grande musique de tous les temps tel que le jazz et sa relation avec d’autres rythmes plus traditionnels.

Cette programmation sera assurée par Eric Seva Septet, en un grand hommage à l’œuvre du grand Bartok, Eduard Ferlet avec “Upside Bach» et l’Orchestre National de Jazz avec une intéressante proposition de «Piazzola», qui parcours l’œuvre du grand musicien argentin, qui a fusionné le tango avec le jazz.

Pour de plus amples informations, visitez le lien suivant: http://www.parisjazzfestival.paris.fr/


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cardigan 4102 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte