Magazine Culture

Fontdouce

Par Autourdupuits

FONTDOUCE
Fondée en 1111, l’Abbaye de Fontdouce connaît son apogée du XIIIe au XIVe siècles et elle
compte alors dans la liste de ses abbés Jehan II de Médicis, futur pape Léon X.
Construite sur un ruisseau la  Fontdouce
FONTDOUCE
 ou  Fontaine Douce
FONTDOUCE
  par Guillaume de Conchamp seigneur de Taillebourg 
 Après avoir traversé des périodes destructrices, surtout les Guerres de Religion, et suite à sa fermeture définitive à la Révolution française, elle est rachetée comme Bien National par la famille Boutinet en 1799, pour servir d’exploitation agricole avec une dominante viticole.
FONTDOUCE
Devenue  simple ferme, elle est ensuite transmise de génération en génération sans jamais quitter la famille Boutinet.
FONTDOUCE
Nés dans la maison de famille construite en 1834 par leurs ancêtres au-dessus des salles de l'Abbaye de Fontdouce, Jean-Pierre et Gérard Boutinet, les 2 cadets d’une famille de 5 enfants,grandissent dans un environnement chargé d’histoire. Jouant à cache-cache dans ce qu’ils ignorent être la salle capitulaire.
FONTDOUCE
 Cette salle est traversée par la Fontdouce
FONTDOUCE
Si leurs études puis leurs professions respectives les éloignent du site, le partage des biens de leur père en 1969 les liera à jamais à Fontdouce. Ainsi à 23 et 26 ans, les deux jeunes hommes héritent de la partie historique de Fontdouce dans laquelle l’activité agricole est définitivement interrompue.
Dès l’été 1970, un an après les partages, guidés par leur curiosité, les deux frères se munissent de pelles et de pioches, pour creuser juste devant leur maison familiale. A leur plus grande surprise,ils mettent à jour les arcades d'une salle qu'ils croient  être le "sciptorium" que les archéologues rebaptiseront en 2006, « salle des moines ».
Cette première découverte leur fait prendre conscience du trésor qu’ils possèdent. Débute alors un projet qui prendra l’ampleur d’une vie : la restauration de Fontdouce année après année, salle après salle.
La chapelle Basse 
FONTDOUCE
Par cet escalier 
FONTDOUCE
 on accède à ce qui 'était la chapelle haute 
FONTDOUCE
Les cuisines
FONTDOUCE
Hélas lors de ma visite le soleil n'était pas de la partie ces photos reflètent très mal l'atmosphère
FONTDOUCE
 qui se dégage de  cet endroit apaisant  chargé de souvenirs 
Je vais vous proposer un petit jeu pouvez-vous mettre une légende sous chacune de ces photos?
FONTDOUCE
FONTDOUCE
Ces deux trous n'ont absolument pas la même utilisation
Dans l'un des deux j'ai pu glisser mon majeur
FONTDOUCE
Petite anecdote :
Les premières années qui suivent son installation à Fontdouce, Robert Boutinet ne semble pas être le passionné de vieilles pierres qu'il est devenu par la suite. Un courrier de son père Aris, écrit en 1927 et retrouvé dans les archives, le met en effet vivement en garde pour ne
pas commettre l'irréparable : vendre la salle capitulaire à un courtier qui ne cesse de le harceler pour acquérir ce joyau de l'architecture gothique.L’homme voudrait la démonter et la revendre aux Etats-Unis, où semble-t-il un marché émerge à cette époque pour les oeuvres architecturales françaises. Robert hésite, reçoit le courtier à plusieurs reprises mais finit par décliner la proposition.
Ouf!
 Il cédera uniquement une pierre sculptée pour se débarrasser de ce courtier quelque peu insistant .Il s'en voudra d'ailleurs toute sa vie
 Je crois que je suis entrain de devenir une bavarde patentée!
Mais je ne voudrais par terminer sans remercier Thibaud Boutinet qui a mis à ma disposition deux dossiers libres de droits et sans rappeler que Fontdouce  c'est aussi un fort célèbre festival 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Autourdupuits 60 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines