Magazine Cinéma

10 000 (10 00 B.C) de Roland Emmerich

Par Laterna Magica

 

18900175_w434_h_q80

 

Certes on n'en veut pas à Roland Emmerich de faire parler ces magdaléniens (nos ancêtres entre -17 000 et -9 000 avant J.C) en anglais. En revanche, son sens du spectacle est toujours aussi affligeant et pour cela on est beaucoup moins enclins à une quelconque mansuétude.

18910162_w434_h_q80

Dès le premier quart d'heure, tout est plié. Lorsqu'ils partent chasser les Mamouths, nos valeureux guerriers réussissent par un cri de guerre, à faire fuir un troupeau entier (!). Ils ont faim, n'ont peur de rien et vont donc leur courir après (oui !), les rattraper (oui oui !). Lorsqu'un des mamouths est pris au piège d'un filet, les guerriers s'accrochent littéralement mais devront concéder quand même un "oh, il est trop fort !". Ce n'est pas tout. Lorsque le héros, plus courageux que tous les autres, se trouve en duel face au colossal animal, ce dernier s'empalera sur une lance (ce qui suffira à le tuer...) et, bien qu'il s'écrase sur notre héros, ce dernier ne ressentira pas grand chose, sinon l'extrême fierté d'avoir terrasser une créature mythique.

18913283_w434_h_q80

Alors évidemment, cette séquence est spectaculaire, les Mamouths en images de synthèses plutôt crédibles, mais Roland Emmerich démontre encore une fois son absence totale de finesse. Le reste du film sera du même niveau, avec une guerre entre deux tribus et une "princesse" à délivrer. Classique. La pirouette finale nous oblige à un happy end dès plus détestable et achève de nous faire penser que l'on est vraiment pris pour des boeufs.

18910159_w434_h_q80

Camilla Belle dans le rôle de la princesse porte bien son nom mais son jeu reste ici limité à 3 expressions (pour l'amour, la peur et l'incrédulité). Celle que le monde entier connaît pour être la Camilla de la pub Nespresso de Gondry avec George Clooney (oui c'est bien elle !) est pourtant un talent à suivre. Mais pour s'en convaincre, il faudra revoir le film qui l'a révélé, The Ballad de Jack & Rose et ne pas rester sur le détestable souvenir de ce 10 000 écervelé. Un film qu'on oubliera vite de toutes les façons...

 

Benoît Thevenin

 

affif
TRIVIA. Un acteur français dans 10.000 ! Habitué aux rôles de faire-valoir dans quelques films d'action français (de Doberman à Taken en passant par Danny the Dog et Truands), Affif Ben Badra obtient grâce à Roland Emmerich son premier vrai rôle important. Affif incarne dans le film le personnage de Warlord, un des leader de la tribu rivale, très attiré bien sûr par Evolet (C. Belle). On retrouvera prochainement Affif Ben Badra dans le prochain film de Miguel Courtois, Skate or Die, dans lequel il incarnera un truand marseillais. Un tout petit rôle dans les premières minutes du film. Sa gueule, à séduit Hollywood mais pas encore les cinéastes de l'hexagone. Souhaitons lui tout de même bonne chance pour ma suite de sa carrière.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Laterna Magica 9 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines