Magazine People

Le plus grand compositeur de Musique de film à Deauville

Publié le 25 juillet 2012 par Weekpeople @Week_people

John_williams.jpgLe Festival du Film Américain de deauville rend hommage a l’un des génie de la bande originale au cinéma. Un musicien hors parie et un créateur d’émotions pures. Le grand John Williams sera honoré lors du 38eme Festival deu Film Américain de deauville. Avec une carrière couvrant plus de cinq décennies, John Williams est aujourd’hui considéré comme l’un des plus grands compositeurs de musique originale de film et de musique de concert et, à ce jour, la personnalité américaine du monde musical la plus récompensée.

Nommé quarante-sept fois aux Oscars, il y a été récompensé de cinq statuettes, et totalise sept BAFTA, vingt-et-un Grammy Awards, quatre Golden Globes, cinq Emmy Awards et de nombreux disques d’or et de platine.

Né en 1932 à Long Island dans l’état de New York (Etats-Unis), John Williams grandit dans un environnement musical, son père étant percussionniste pour Radio CBS et le Raymond Scott Quartet. En 1948, sa famille déménage à Los Angeles et il s’inscrit alors à UCLA où il étudie l’orchestration et la composition. Après avoir effectué son service militaire dans les forces aériennes, il vit de ses cachets de pianiste de jazz et joue aussi bien dans des clubs qu’en studio d’enregistrement. A la fin des années 1950, il s’installe à Hollywood où il commence sa carrière comme pianiste de studio. Son travail d’arrangeur dans les équipes de la Columbia puis de la Twentieth Century Fox lui ouvre les portes de l’écriture. Il travaille avec de nombreux compositeurs comme Bernard Herrmann, Alfred Newman et Franz Waxman, puis signe ses premières compositions pour le grand écran dans les années 1960.

Il va contribuer artistiquement à l’élaboration d’une centaine de films, en tant que compositeur ou directeur musical, dont les six épisodes de STAR WARS (1977, 1980, 1983, 1999, 2002 & 2005), SUPERMAN (1978), VOYAGEUR MALGRE LUI (1988), NE UN QUATRE JUILLET (1989), MAMAN, J’AI RATE L’AVION (1990), JFK (1991), les trois premiers opus de HARRY POTTER (2001, 2002 & 2004) ou encore MEMOIRES D’UNE GEISHA (2004). Sa collaboration fructueuse avec le cinéaste Steven Spielberg, entamée il y a près de quarante ans, donne naissance à certains des plus grands succès cinématographiques d’Hollywood : LES DENTS DE LA MER (1975), RENCONTRES DU TROISIEME TYPE (1977), les quatre INDIANA JONES (1981, 1984, 1989 & 2008), E.T

77

L’EXTRATERRESTRE (1982), LA LISTE DE SCHINDLER (1993), JURASSIC PARK (1993), IL FAUT SAUVER LE SOLDAT RYAN (1998), MUNICH (2005), et tout récemment LES AVENTURES DE TINTIN : LE SECRET DE LA LICORNE et CHEVAL DE GUERRE.

John Williams compose également les bandes originales de plus de 200 programmes télévisés, ainsi que les hymnes des cérémonies d’Ouverture des Jeux Olympiques d’été de 1984, 1988 et 1996 et des Jeux Olympiques d’hiver de 2002. En 2009, il reçoit la médaille nationale des Arts, la plus haute récompense attribuée aux artistes par le gouvernement américain.

Au mois de janvier 1980, il prend la direction du Boston Pops Orchestra, juste après le légendaire Arthur Fiedler.

John Williams compose aussi de nombreuses oeuvres de concert, des concertos et deux symphonies. En 2009, il signe la composition et les arrangements du quartet Air and Simple Gifts pour la cérémonie d’investiture du président américain Barack Obama.

En 1999, Deauville accueillait Maurice Jarre, inoubliable compositeur de PARIS BRÛLE-T-IL?, LAWRENCE D’ARABIE et DOCTEUR JIVAGO, et tant d’autres. Le Festival est heureux de renouer cette année avec la musique et d’en accueillir une de ses légendes.

Dans le cadre du partenariat initié cette année entre Radio France et le Festival du Cinéma Américain de Deauville, les musiciens de l’Orchestre Philharmonique de Radio France interpréteront des musiques des films de John Williams lors d’un concert exceptionnel et gratuit le samedi 8 septembre au théâtre du Casino Barrière-Deauville.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Weekpeople 21802 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine