Magazine Culture

Histoire des sièges militaires : Le siège de Sarajevo (La Fabrique de l'Histoire)

Publié le 04 septembre 2012 par Geo-Ville-En-Guerre @VilleEnGuerre
Cette semaine, 4 émissions de La Fabrique de l'Histoire (présentée par Emmanuel Laurentin, sur France Culture, de 9h00 à 10h00 du lundi au vendredi) seront consacrées à l'histoire des sièges militaires. Au programme : - Le siège de Sarajevo (lundi 3 septembre 2012), - Le siège de Stalingrad (mardi 4 et mercredi 5 septembre), - Le siège de Troie (vendredi 6 septembre).

En attendant les prochains rendez-vous, voici le podcast de l'émission de ce lundi 3 septembre, consacrée au siège de Sarajevo. Rappelons qu'il y a juste 20 ans débutait le siège de Sarajevo, le plus long de l'histoire contemporaine. Dans l'émission, Emmanuel Laurentin nous invite à une réflexion très spatiale sur la destruction de l'urbanité : l'occasion de mettre dans ce billet une liste non exhaustive des billets (tous dotés d'éléments biblio/sitographiques) sur la "haine monumentale" et l'urbicide pour prolonger l'émission sur Sarajevo.


Histoire des sièges militaires : Le siège de Sarajevo (La Fabrique de l'Histoire)


Rappelons que les dirigeants serbes nationalistes n'ont jamais voulu anéantir la ville de Sarajevo : ils avaient pour objectif d'en faire leur capitale. L'anéantissement du bâti (qui aurait pu être facile depuis les hauteurs de la cuvette sarajévienne) n'était donc pas le projet politique : l'idéologie spatiale des attaquants de Sarajevo était bien celle du "nettoyage territorial" qui visait à "nettoyer" la ville des habitants jugés comme "indésirables", c'est-à-dire des non-Serbes, et d'ancrer une peur si durable qu'ils ne viendraient pas se réinstaller dans la ville, par-delà le temps des combats. Ce n'est pas la destruction du bâti, comme les villes anéanties de la Seconde Guerre mondiale, qui est visée, mais bien la destruction du vivre-ensemble.

L'émission rappelle bien combien la dimension spatiale n'est pas qu'une affaire de symbolique des lieux dans une guerre (bien que cet aspect ne puisse être négligé pour comprendre "l'efficacité géographique de la guerre dans la ville", pour reprendre l'expression de la géographe Elisabeth Dorier-Apprill !). La guerre est aussi un vécu, et celui-ci ne peut être pensé sans prendre en compte le froid de l'hiver bosnien, le poids de la topographie dans la conduite de la guerre, tout particulièrement à Sarajevo, site "propice" au siège militaire. Le géographe Pierre Gentelle, dans sa Lettre de Cassandre n°117 sur "Le Module Géographique Projetable" pour Les Cafés géographiques rappelait combien l'espace vécu dans les guerres ne peut être compris sans cette dimension physique qui "formate" une partie du vécu des Sarajéviens assiégés, et que la géographie des conflits englobe à la fois la géographie physique et la géographie humaine.

Espace social et géographie physique se croisent dans cette émission décidément très géographique consacrée au siège de Sarajevo !
Source : "Histoire des sièges militaires (1/4)", La Fabrique de l'Histoire, France Culture, 3 septembre 2012.

Présentation de l'émission sur le site de France Culture :

"Jusqu’à jeudi, la Fabrique de l’histoire s’intéresse aux sièges militaires à travers l’histoire. En 2012 en effet nous nous souvenons la fois du vingtième anniversaire du début du siège de Sarajevo, le plus long du XX eme siècle avec 1395 jours, et le soixante-dizième du siège et de la bataille de Stalingrad qui débute en aôut 1942. Nous consacrerons d’ailleurs demain et après-demain deux documentaires à ce tournant de la seconde guerre mondiale. Demain Kristel Le Pollotec et Renaud Dalmar explorent l’impact de cette bataille sur la France défaite des années 1942-1943. Mercredi Krystel le Pollotec et Anne Fleury traiteront de la destinée littéraire de Stalingrad en Russie comme en Allemagne. Jeudi nous plongerons dans un passé encore plus lointain en nous demandant ce que nous savons vraiment du siège de Troie. Et ce matin, j’ai le plaisir de recevoir Boris Cindric, architecte vivant en France depuis  Né à Sarajevo en 1968. Il a vécu et combattu dans les forces bosniaques au tout début du siège avant de venir s’installer en France. Il nous raconte ce qu » signifie de vivre en état de siège. Et accueille avec moi, à 9 heures 30 son invité-surprise, Thomas Goisque, qui était appelé et casque bleu en 1995 à Sarajevo."


Histoire des sièges militaires : Le siège de Sarajevo (La Fabrique de l'Histoire)
Quels billets pour prolonger l'émission

Histoire des sièges militaires : Le siège de Sarajevo (La Fabrique de l'Histoire)
DES "FICHES" POUR COMPRENDRE SARAJEVO:

"Sarajevo : de la ville multiculturelle à la ville en guerre"

- "Sarajevo : les évolutions d'une ville en guerre"

Voir également sur le site "Géographie de la ville en guerre" :

- mémoire de DEA sur Les militaires face au milieu urbain : étude comparative de Mitrovica et de Sarajevo (2005).
- des ressources sur la Bosnie-Herzégovine.


SUR LES ESPACES DE LA MÉMOIRE :

SUR L'URBICIDE :
  • "(Re)construire la ville comme lieu d'interface dans l'immédiat après-guerre : destruction de l'urbanité et symbolique des lieux dans la ville en guerre" (10 mai 2012).
  • "Sarajevo : l'âme d'une ville se cache aussi dans ses lieux ordinaires" (7 janvier 2012).
  • "Le paysage-spectacle dans la guerre : L'urbicide, une mise en scène de la haine dans la ville (2)" (23 décembre 2011).
  • "Les paysages urbains en guerre : géosymboles, territorialités et représentations" (7 septembre 2010).
  • "Le paysage-spectacle dans la guerre : L'urbicide, une mise en scène de la haine dans la ville" (14 décembre 2009).
  • "La notion d'urbicide : exemples en ex-Yougoslavie" (22 octobre 2008).
VIVRE DANS UNE VILLE EN GUERRE :
  • "Les villes dans la guerre (Les Cafés géographiques)" (6 avril 2012)
  • "Séance pédagogique : Sarajevo, vivre dans une ville en guerre" (16 avril 2012).
  • "Géographie vécue : Sarajevo et la lutte anti-sniper par le Colonel Goya" (6 janvier 2012).
  • "Du "quartier-territoire" aux "nouveaux territoires" : l'inscription territoriale dans les villes en guerre" (12 décembre 2011).
  • "Mobilités éprouvantes : se déplacer dans les villes en guerre" (4 avril 2010).
  • "Vivre la ville en guerre" (14 décembre 2009).
  • "Vivre la ville sous le feu" (30 avril 2009).
LES 20 ANS DU SIÈGE DE SARAJEVO VUS PAR LES MÉDIAS :
  • "Sarajevo, 20 ans après le siège (RFI)" (29 avril 2012).
  • "Sarajevo: A Street Under Siege: la rue dans la ville assiégée de Sarajevo" (21 avril 2012).
  • "Née pendant la guerre, elle raconte son histoire 20 ans après le siège de Sarajevo (UNHCR)" (20 avril 2012).
  • "Le musée du siège de Sarajevo (Euronews)" (17 avril 2012).
  • "Emission : Le siège de Sarajevo (1992-1995) (France Inter)" (16 avril 2012).
  • "Vidéo : 20ème anniversaire du début de la guerre en Bosnie (France 24)" (14 avril 2012).
  • "Webreportage : Sarajevo, 20 ans après (France Info)" (14 avril 2012).
  • "Dossier : Avril 1992 - avril 2012 : il y a vingt ans commençait le siège de Sarajevo (Le Courrier des Balkans)" (13 avril 2012).
  • "Sarajevo, 20 ans jour pour jour après le début du siège de la ville (France Info)" (13 avril 2012).
  • "Miss Sarajevo (U2 / Pavarotti)" (8 avril 2012).
  • "Les forces françaises dans la guerre de Bosnie-Herzégovine (ECPAD)" (6 avril 2012).
  • "Sarajevo : 20 ans après le début du siège (Euronews)" (6 avril 2012).
  • "Sarajevo ou l'illusion multiethnique" (9 octobre 2008).
DOSSIER DE L'IRSEM SUR LES 20 ANS DU SIÈGE DE SARAJEVO : Autres prolongements DES LIVRES ET DES REVUES :
  • L'INCONTOURNABLE : Xavier Bougarel, Anatomie d'un conflit, 1996.
  • Véronique Nahoum-Grappe (dir.), Vukovar, Sarajevo... La guerre en ex-Yougoslavie, 1993.
  • François Chaslin, Une haine monumentale. Essai sur la destruction des villes en ex-Yougoslavie, 1997.
  • Claire Lévy-Vroelant et Isaac Joseph, La guerre aux civils. Bosnie-Herzégovine 1992-1996, 1997.
  • Jovan Divjak, Sarajevo, mon amour, 2004.
  • "Sarajevo, l'islam d'Europe", Cités, n°32, n°2007/4
    • Barbara Guibal et Guillaume Desert : "Sarajevo, l'Europe d'Orient"
    • Drago Roksandic : "Les quatre destructions de Sarajevo (1480, 1697, 1878, 1992)"
    • Jean-Arnault Dérens : "Sarajevo et l'islam : religion des clercs, religion vécue"
    • Marina Glamocak : "A la recherche de l'identité bosniaque : entre religion, nation et État"
    • Paul Garde : "Vrais et faux problèmes de langue en Bosnie-Herzégovine et dans les pays limitrophes"
    • Bernard Lory : "L'âge d'or de Sarajevo (XVIe-XVIIe siècles)"
    • Joseph Krulic : "Islam et communisme en Bosnie-Herzégovine"
    • Paul-David Régnier : "Sarajevo, les géographies d'un siège. Fonctionnement, valeur symbolique et recomposition des espaces urbains en temps de guerre"
    • Hervé-Michel Gobilliard : "La prise du pont de Vrbanja : un acte de guerre des soldats de la paix"
    • Christophe Solioz : "Sarajevo clair-obscur"
    • Barbara Guibal : "Crime contre l'humanité dans l'ex-Yougoslavie : le procès du général Stanislav Gali"
    • Mustafa Ceric : "Déclaration des musulmans européens"
  • Aurélie Carbillet, Sarajevo aujourd'hui. Voyage documenté en Bosnie-Herzégovine, 2008.
  • Extrait "Les frontières urbaines", dans Michel Sivignon, Les Balkans : une géopolitique de la violence, 2009.

"NETTOYAGE ETHNIQUE" :

  • "La peur de « l’Autre » dessine une géographie du « vivre séparé »", entretien avec Sylvain Kahn et Laure Birckel, pour Globe (le blog de l'émission Planète Terre de France Culture).
  • "Le nettoyage ethnique", émission à la (ré)écoute avec Stéphane Rosière, Planète Terre, France Culture, 14 décembre 2012.

DES PHOTOGRAPHIES :
  • "Souviens-toi Sarajevo", Eloïse Bollack.
  • "Paysage d'après-guerre : Sarajevo, février 2004", Alexandre Chevallier.
  • Urbicide - Sarajevo. Sarajevo, une ville blessée (catalogue de l'exposition au Centre Georges Pompidou, 1994).

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Geo-Ville-En-Guerre 1392 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine