Magazine Autres sports

Le tailgate Party de la semaine # 6

Publié le 14 octobre 2012 par Sixverges
Le tailgate Party de la semaine # 6
Tailgate sous forme de palmarès cette semaine avec un classement des 32 quarts-arrières partants de la NFL. Qui sera # 1 ? Vous serez peut être surpris…
Quel quart-arrière voudriez-vous pour mener votre équipe? Pas dans le futur, pas l’an dernier, mais aujourd’hui à l’aube de la sixième semaine d’activités dans la NFL. La liste qui suit fournit mes choix, mais n’hésitez pas à laisser les vôtres dans les commentaires.
32 – Blaine Gabbert, Jaguars, 796 vgs, 5 TD, 3 int
Le plus triste, c’est que Jacksonville s’est avancé de 6 places pour le choisir au repêchage 2011. A sa deuxième saison, le chevreuil ne progresse pas, comme l’indiquent ses 4 dernières performances, toutes sous les 200 verges.
31 – Matt Cassel, Chiefs, 1150 vgs, 5 TD, 9 int
Le gars a le 2e pire QB rating parmi les partants, mène la ligue pour les interceptions et va possiblement perdre son poste contre… Brady Quinn!! Même ses célébrations d’après-touché sont ratées!
30 – Russell Wilson, Seahawks, 815 vgs, 5 TD, 6 int
Si Matt Flynn jouait, je favoriserais Seattle contre le Boston ce week-end. Wilson est le QB du futur, mais il constitue un boulet pour son équipe présentement.
29 – Mark Sanchez, Jets, 1043 vgs, 6 TD, 6 int
Les promesses générées par sa présence en finale de conférence à ses 2 premières saisons sont bien loin et le tout New York n’attend plus qu’il soit remplacé par le Messie. Au moins, il peut se consoler dans les bras d’Eva Longoria.
28 – Ryan Fitzpatrick, Bills, 1057 vgs, 12 TD, 8 int
Les stats ne sont pas si mauvaises, mais il y a beaucoup de « garbage yards » là-dedans. Il ne sera toujours qu’un bon substitut et un mauvais partant. En passant, saviez-vous qu’il vient d’Harvard?
27 – Brandon Weeden, Browns, 1288 vgs, 5 TD, 9 int
Il a déjà quelques matchs de 300 verges, un véritable exploit considérant le groupe de receveurs avec lequel il travaille. Sauf que ses interceptions, comme celle-ci à New York dimanche dernier, font très mal à son équipe.
26 – Josh Freeman, Buccaneers, 790 vgs, 5 TD, 4 int
En début de carrière, il n’amassait pas beaucoup de verges, mais élevait son jeu d’un cran dans les moments importants. Aujourd’hui, avec de meilleurs receveurs, il n’est plus clutch et il n’amasse pas plus de verges. Avez-vous dit régression?
25 – Jake Locker, Titans, 781 vgs, 4 TD, 2 int
Il effectue son deuxième séjour sur la liste des blessés en 2 ans, ce qui a de quoi inquiéter l’état-major de la ville du country. Cependant, il avait montré de belles choses avant de tomber au combat.
24 – Kevin Kolb, Cardinals, 1041 vgs, 7 TD, 2 int
Lui, il a saisi sa dernière chance. Après avoir débuté l’année sur le banc, il gère convenablement les matchs derrière une ligne offensive atroce. Au rythme où il encaisse les sacks, il sourira comme Bobby Clarke sous peu!
23 – Ryan Tannehill, Dolphins 1269 vgs, 2 TD, 6 int
Plusieurs lui prédisaient l’apocalypse, mais après une première sortie difficile contre les puissants Texans, Tannehill impressionne. Les Dolphins ont-ils enfin trouvé un QB potable?
Le tailgate Party de la semaine # 6
22 – Carson Palmer, Raiders, 1081 vgs, 5 TD, 2 int
Ce n’est pas la catastrophe appréhendée au niveau des interceptions et ses cibles principales sont déjà tombées au combat, mais le constat demeure : les meilleurs jours de Carson Palmer sont derrière lui.
21 – Sam Bradford, Rams, 1022 vgs, 6 TD, 5 int
Discrètement, il connaît une bonne saison, à l’image de son équipe. J’aimerais beaucoup le voir avec un groupe de receveurs de qualité, mais il faudra attendre, surtout avec la perte de Danny Amendola.
20 – Cam Newton, Panthers, 1154 vgs, 4 TD, 5 int
La guigne de la deuxième année le frappe de plein fouet alors qu’en quelques semaines, un coéquipier lui a reproché d’avoir la grosse tête et un adversaire l’a accusé d’abandonner facilement.
19 – Matt Schaub, Texans, 1162 vgs, 8 TD, 2 int
Je n’ai vraiment pas été impressionné par le pivot des Texans lundi soir. Il semble être devenu un game manager prudent, ce qui est suffisant pour une équipe du calibre des Texans remarquez.
18 – Alex Smith, 49ers, 1087 vgs, 8 TD, 1 int
Le fait qu’il présente le meilleur QB rating du football en dit probablement plus long sur les limites de cette statistique que sur le jeu de Smith. Il gère bien le match, mais comme on l’a vu au Minnesota, lorsque les siens tirent de l’arrière, il n’est pas nécessairement l’homme de la situation.
17 – Christian Ponder, Vikings, 1082 vgs, 6 TD, 2 int
Il gagne en confiance de semaine en semaine et semble plein de ressources, ce qui inclut même de courir au besoin. Il l’a déjà fait 15 fois cette année, son plus grand succès étant évidemment contre les Niners.
16 – Tony Romo, Cowboys, 1148 vgs, 5 TD, 8 int
Il n’a pas laissé une bonne impression à son dernier match, c’est le moins qu’on puisse dire! Le pire, c’est que c’est habituellement en décembre que l’ami Tony, grand choqueux devant l’éternel, s’écroule. Ça promet!
15 – Andy Dalton, Bengals, 1345 vgs, 9 TD, 6 int
Mauvais en ouverture de saison et la semaine dernière, Dalton a dominé les 3 autres rencontres auxquelles il a participé. Comme la plupart des jeunes quarts, même les non-roux, la constance est son défi.
14 – Michael Vick, Eagles, 1321 vgs, 6 TD, 6 int
En comptant ses 5 échappées (dont celle-ci, cruciale, à Pittsburgh), c’est 11 revirements que Vick a créé en 5 parties cette saison. C’est évidemment beaucoup trop et c’est dommage, car il bouge autrement très bien le ballon, malgré un groupe de receveurs amoché.
13 – Robert Griffin III, Redskins, 1161 vgs, 4 TD, 1 int
Il compte déjà 2 remontées victorieuses en fin de match, en plus d’avoir franchi lui-même la zone de buts à 4 reprises et de dominer sa profession avec 241 verges au sol. Pensez-vous que les Skins seraient 2-3 avec Rex Grossman derrière le centre?
12 – Matthew Stafford, Lions, 1182 vgs, 3 TD, 4 int
Quelle déception il représente cette année, à l’image de son équipe d’ailleurs. Stafford devrait normalement se positionner dans le top-5 d'un classement comme celui d’aujourd’hui. Cependant, personne n’osera parier trop vite contre le duo Stafford – Calvin Johnson.
Le tailgate Party de la semaine # 6
11 – Andrew Luck, Colts, 1208 vgs, 5 TD, 2 int
Tant pour lui que RGIII, la statistique la plus impressionnante réside dans le faible nombre d’interceptions lancées jusqu’ici. Il maîtrise déjà des éléments fondamentaux qui prennent habituellement quelques années à apprendre. Comme son homologue de Washington, il revendique déjà 2 poussées gagnantes en fin de match.
10 - Philip Rivers, Chargers, 1251 vgs, 8 TD, 5 int
Rivers a perdu des armes de qualité ces dernières années, mais il continue de se maintenir dans le top-10 de sa profession. En plus, sa p’tite face à fesser dedans inspire des grands talents du web pour notre plus grand plaisir!
9 – Jay Cutler, Bears, 1209 vgs, 7 TD, 7 int
Tiens, parlant d’attitude de cul… N’empêche qu’à l’exception de ce fameux match contre les Packers, Sugar Jay fait le travail à Chicago cette saison. Sa réunion avec Brandon Marshall fera le plus grand bien à ses stats et devrait retarder l’hibernation des ours, peut être même jusqu’en février.
8 – Joe Flacco, Ravens, 1456 vgs, 7 TD, 4 int
C’est le temps de faire amende honorable et reconnaître les mérites de mon souffre-douleur préféré. Avec la disparition de la défensive mauve cette saison, Flacco est devenu celui qui traîne l’équipe sur ses épaules. Cet automne, lorsque l’enjeu l’exigeait, l’unibrow QB a excellé.
7 – Peyton Manning, Broncos, 1499 vgs, 11 TD, 3 int
S’il maintient ce rythme, il terminera la saison avec 4 800 verges et 35 touchés. De plus, gardez en tête que les Broncos ont eu un calendrier difficile jusqu’ici et que la chimie entre le QB et ses receveurs continue de se développer. Dit autrement, arrêtez de vous inquiéter pour le # 18.
6 – Ben Roethlisberger, Steelers, 1487 vgs, 10 TD, 2 int
Lorsque j’ai rédigé ma première liste, mercredi dernier, il était 5e. Sauf que ce n’était pas du joli ce jeudi n’est-ce pas? N’empêche que Big Ben est encore le QB que je veux derrière le centre pour remporter un match dans les 2 dernières minutes.
5 – Matt Ryan, Falcons, 1507 vgs, 13 TD, 3 int
Enfin, enfin, les Falcons ont finalement libéré Matty Ice du carcan ultra conservateur dans lequel ils le tenaient prisonnier depuis ses débuts dans la NFL. Fait surprenant, le plus grand bénéficiaire n’est pas Roddy White ou Julio Jones, mais bien l’éternel TE Tony Gonzalez
4 – Drew Brees, Saints, 1720 vgs, 14 TD 6 int
Il connaît une saison difficile, mais qui domine au niveau des verges ET des passes de touchés jusqu’ici vous croyez? Eh oui, ce bon vieux Drew dont le record de matchs consécutifs avec une passe de touché démontre la constance dans l’excellence.
3 – Tom Brady, Patriots, 1450 vgs, 8 TD, 1 int
Un autre dont la « saison difficile » ferait le bonheur de 95 % des QB de la ligue. L’attaque des Patriots semble avoir retrouvé ses ailes dernièrement, aidé par un jeu au sol revigoré, mais ne vous trompez pas, tout repose sur le # 12.
2 – Aaron Rodgers, Packers, 1299 vgs, 10 TD, 4 int
Décidemment, ça ressemble à un thème, car voici un autre QB insatisfait de son jeu. C’est vrai que Rodgers devrait être # 1 sur cette liste et ce n’est probablement qu’une question de temps avant qu’il n’y retourne. N’oublions pas qu’il n’a que 28 ans. En voici un qui n’a pas fini de dominer.
1 – Eli Manning, Giants, 1579 vgs, 10 TD, 5 int
Eli premier. A cette date l’an dernier, vous auriez ri de moi. Moi aussi d’ailleurs. Remarquez que vous le ferez peut être aujourd’hui, mais il faut reconnaître les mérites de mini-Manning. Aucun QB n’a gagné plus de gros matchs que lui dernièrement et il continue d’exceller malgré l’absence totale d’un jeu de course et un groupe de receveurs décimé par les blessures.
Le tailgate Party de la semaine # 6
Remarques hors-terrain
- Des rumeurs en provenance de Buffalo disent que les Bills suivent de très près le déroulement de l’enquête de la police de Montréal sur l’agente au matricule 728. Ils auraient besoin d’un peu d’agressivité sur la D-Line! Avouez que c’est un match parfait!
- Toujours à l’écoute de ses fans partout dans le monde, la NFL a réagi à l’élection du Parti Québécois. Ainsi, le Super Bowl de l’an dernier fut rétroactivement enlevé aux Giants de New York sous prétexte qu'ils en ont déjà 3 autres de toute façon, ce qui est bien en masse. Dans un bel exemple d'humanisme, le titre fut accordé aux Browns de Cleveland. De plus, chaque équipe qui accumulera plus de 10 victoires devra se départir d'un triomphe en faveur d'une formation qui en compte moins que 6, le tout dans un but évident d’égalité des chances. Finalement, la NFL adoptera une raison sociale francophone et remplacera les étoiles sur son logo par des fleur-de-lys lorsqu’elle présentera ses parties à RDS.
- Réjean Tremblay a publié son premier roman cette semaine, une histoire ayant l’Afrique comme toile de fond. Au nom de tous les québécois, 6VB offre ses excuses gênées à tous les Africains…
Bon football et ne manquez pas nos différents résumés des rencontres du jour.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sixverges 1945 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines