Magazine Culture

Portrait des 5 familles de la Mafia de New York (histoire constamment réécrite)

Publié le 22 octobre 2012 par Hunterjones
Portrait des 5 familles de la Mafia de New York (histoire constamment réécrite) 1931.
La prohibition a un effet douloureux sur la culture des États-Unis et devient la rampe de lancement d'une frange violente d'immigrants étrangers. À New York, on y trouve surtout des irlandais (Joe Kennedy, père de JFK, RBK, Ted et cie.) des juifs (Bronfman/Lansky à différentes périodes) mais surtout, fraichement arrivés de Sicile depuis le début du siècle, des italiens, d'abord placés en quarantaine à Ellis Island puis lancé au coeur de Brooklyn.
Portrait des 5 familles de la Mafia de New York (histoire constamment réécrite) Les activités illicites sont payantes. D'abord l'alcool de contrebande, puis les paris, les lotteries, la prostitution, la restauration, le tabac, le textile, la construction et plus tard la drogue, les films érotiques, la gestion des déchets et des stationnements. Quand les affaires deviennent violentes, la protection, inventée ou réèlle, rapporte aussi beaucoup. Des guerres de territoires pour le contrôle de l'argent se dessinent. Les morts, 100% des hommes, se comptent par centaines. On présente un travail légitime en surface mais on blanchit par en dessous. On fait des tonnes de sous. Rien de mal aux yeux de ses nouveaux arrivants. On ne fait que se débrouiller. Entre amis. En famille.
Portrait des 5 familles de la Mafia de New York (histoire constamment réécrite)
Afin de cesser la guerre territoriale de New York, on divise 5 grandes familles réparties sur 5 grands secteurs. Giusseppe Masseria se proclame Capo Di Tutti Capi (chef des chefs), un code d'honneur est écrit et une hiérarchie est créée. Un nouveau monde est né: La Cosa Nostra (chez nous) Salvatore Maranzano et Lucky Luciano ne sont pas d'accord pour qu'il y ait un chef des chefs et préfèreraient une commission qui regrouperait les 5 chefs de chaque famille et celui de la mafia de Chicago pour faire bonne mesure. Maranzano demande à Luciano de faire tuer Masseria et lui promet que par la suite ils se partageront les tâches à part égales. Toutefois quand Luciano organise le meurtre de Masseria en avril, Maranzano retourne sa veste et se proclame Capo Di Tutti Capi à son tour. Luciano ne le voit pas ainsi et 5 mois plus tard c'est Maranzano qui est assassiné.
Portrait des 5 familles de la Mafia de New York (histoire constamment réécrite)
Les 5 familles sont les suivantes:
Les Lucchese: La famille aura tour à tour de 1931 à nos jours comme chef, Gaetano Gagliano (décédé malade), Gaetano Lucchese (décédé d'une tumeur au cerveau), Carmine Tramunti (per interim), Antonio Corallo (en prison à vie), Vittorio Amuso (en prison à vie), Anthony Casso (en prison à vie) et Louis Daidone (en prison pour meurtre). Steven Crea est l'actuel chef.
Portrait des 5 familles de la Mafia de New York (histoire constamment réécrite)
Les Bonanno/Massino: Joe Bonanno (décédé à 97 ans en 2002), Carmine Galante (assassiné en 1981), Phillip Rusty Rastelli (décédé du cancer) et Joseph Massino (en prison pour meurtre depuis 2004) sont tour à tour chef de la famille. Celle-ci a des ramifications à Montréal (Les Rizzutos entre autre). Donnie Brasco a infiltré ce clan dans les années 70-80. Vincent Badalamenti en est l'actuel chef.
Portrait des 5 familles de la Mafia de New York (histoire constamment réécrite) Les Gambino: Vincent Mangano (coulé dans le ciment), Albert Anastasia (assassiné dans sa chaise de barbier), Carlo Gambino (décédé d'une crise cardiaque en 1976), Big Paul Castellano (assassiné par John Gotti), John Gotti (mort en prison) et son frère Peter (en prison depuis 2004) ont tour à tour été chefs de la famille. Le chef actuel est Domenico Cefalu.
Portrait des 5 familles de la Mafia de New York (histoire constamment réécrite)
Les Luciano/Genovese: Lucky Luciano (décédé d'une crise cardiaque en 1962), Frank Costello (qui se retire après une tentative d'assasinat commandé par Vito Genovese), Vito Genovese (décédé en prison), Benny Squint Lombardo (retraité dans les années 80), Vincent Chin Gigante (qui avait tiré sur Costello et qui meurt en prison) ont tour à tour été chefs de la famille. Le chef actuel est inconnu.
Les Profaci/Colombo: Joseph Profaci (décédé du cancer en 1962), Joseph Colombo (Paralysé après avoir été tiré au fusil en 1971), Carmine The Snake Persico (en prison à vie), Alphose Little Allie Boy Persico (en prison) ont tour à tour été chefs de la famille.  Andrew Russo est le chef qui suit les ordres de Carmine Persico dictés de prison. 
Portrait des 5 familles de la Mafia de New York (histoire constamment réécrite)
Les familles opèrent principalement dans les 5 districts de l'île de Manhattan. Brooklyn, Queens, le Bronx, Staten Island, Long Island, Westchester County, le New Jersey, le Connecticut, La Floride, Los Angeles, Montréal, Laval, Toronto, Thunder Bay, Rockland County, Greenwich Village sont les principaux secteurs d'activités de la mafia.
Portrait des 5 familles de la Mafia de New York (histoire constamment réécrite) Les oscarisés films de Françis Ford Coppola de 1972 et 1974, ainsi que les histoires de Mario Puzo sont inspirés de la dynastie des Borgias mais les Corleones ont aussi beaucoup en commun avec l'histoire des Bonanno. Les 5 familles sont représentées dans l'oeuvre de Puzo et les films de Coppola. Le rôle de Marlon Brando, son look, sa manière de parler, est toutefois inspiré de Simone DeCavalcante, chef du crime organisé du New Jersey.
Portrait des 5 familles de la Mafia de New York (histoire constamment réécrite) La série des Sopranos est pour sa part entièrement inspirée de l'histoire du clan DeCavalcante du New Jersey (sauf le look du boss).
Dans la série de jeu Grand Theft Auto, (la première et la quatrième) les 5 familles sont aussi déguisées en familles fictives.
Portrait des 5 familles de la Mafia de New York (histoire constamment réécrite) On a souvent une vision romantique de ces rebelles du système. N'oublions jamais qu'ils tuent sans scrupules au nom d'une loyauté toujours disscutable et sont attirés par un appât du gain aussi mortel qu'immature.
C'est en 1957 que la mafia devient réellement publique aux États-Unis.
Portrait des 5 familles de la Mafia de New York (histoire constamment réécrite) Au Québec, avec Vito Rizutto maintenent libre et peut-être en quête de vengeance, avec la commission Charbonneau, on commence à faire 1 et 1 dans le milieu politique, le milieu des affaires et le milieu de la construction.
Même si depuis tellement longtemps on savait,
on ne l'avait juste jamais complètement entendu.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hunterjones 432 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines