Magazine Cinéma

Les films à voir pour Halloween : notre sélection

Publié le 30 octobre 2012 par Redrum @Ingoruptibles

Demain soir, c’est Halloween et beaucoup d’entre vous vont en profiter pour regarder un ou plusieurs films d’horreur, solidement installés dans leur canapé et prêts à bondir au plafond… Pour vous aider dans le choix du ou des films qui animeront votre soirée, nous vous avons concocté une sélection aux petits oignons, en fonction de la configuration dans laquelle vous passerez la soirée du 31 octobre. Suivez le guide !

> Le film à voir en famille : Tremors, de Ron Underwood (1989)


Tremors, de Ron Underwood (1989)

Pas toujours facile de trouver un film d’horreur grand public, ni trop violent ni trop gore mais suffisamment fantastique pour qu’il procure sa petite dose de frissons. Tremors semble être un excellent choix pour toute la famille avec ses vers de terre géants qui jouent les envahisseurs, sa petite ville sous le choc de cette stupéfiante nouvelle, et son duo de héros totalement idiots !

# La solution de repli, si vous goûtez peu au charme des vers de terre géants : Gremlins, de Joe Dante (1984).

> Le film à voir en couple : Eden Lake, de James Watkins (2008)


Eden Lake, de James Watkins (2008)

Pour frissonner en couple, rien de tel qu’un film d’horreur mettant en scène…un couple ! Dans cette catégorie, Eden Lake fera parfaitement l’affaire. Ce thriller à la sauce "survival horror" met en scène un duo de charme (Kelly Reilly et Michael Fassbender) aux prises avec de jeunes ados qui semblent ne pas avoir de limites. Franchement flippant, une réussite !

# La solution de repli, si vous préférez les histoires de malédictions et de sortilèges : Jusqu’en enfer, de Sam Raimi (2009).

> Le film à voir entre potes : Tucker & Dale fightent le mal, d’Eli Craig (2010)


Tucker & Dale fightent le mal, d’Eli Craig (2010)

Pour vous, Halloween c’est : une bande de potes qui viennent squatter à l’appart’, des pizzas grasses et huileuses, des bières tièdes par douzaine, et un bon film d’horreur bien fun pour courronner le tout ? Bougez pas, on a ce qu’il vous faut ! Sorti cet été en DVD, Tucker & Dale fightent le mal vous comblera à tous les niveaux, avec sa bande d’ados têtes à claques, ses deux anti-héros attachants, son pitch original et une Katrina Bowden toute mimi…

# La solution de repli, si vous trouvez que Tucker et Dale manquent de boobs : Piranha 3D, d’Alexandre Aja (2010).

> Le film à voir entre "keupines" : Scream, de Wes Craven (1996)


Scream, de Wes Craven (1996)

N’ayons pas peur des clichés, une soirée Halloween peut rapidement se transformer en soirée pyjama où vous conviez toutes vos best friends à venir faire le point sur les derniers potins du moment, autour d'un plateau de sushis et d’un film d’horreur calibré "filles". Les slashers remportant généralement un franc succès auprès de la gent féminine, Scream nous semble être un choix sûr, certes vu et revu mais toujours efficace.

# La solution de repli, si la moustache de David Arquette vous insupporte : The Grudge, de Takashi Shimizu (2004).

> Le film à voir avec ses voisins : Rosemary’s Baby, de Roman Polanski


Rosemary’s Baby, de Roman Polanski

La soirée d'Halloween entre voisins, pourquoi pas ? À condition de choisir le film propice à une atmosphère pesante avec des personnes qui, avouons-le, on rarement grand-chose en commun avec nous. Rosemary’s Baby est sans conteste LE film qui vous fera voir vos voisins d’un autre œil, même les plus irréprochables. Le Diable est souvent plus proche qu’on ne le pense…

# La solution de repli, si vous êtes plus branché échangisme : Society, de Brian Yuzna (1989)

> Le film à voir tout seul : La Maison du Diable, de Robert Wise (1963)


La Maison du Diable, de Robert Wise (1963)

Les films les plus effrayants sont souvent ces films d’ambiance, dans lesquels l’action n’est pas forcément omniprésente mais qui parviennent quand même à instaurer un climat de tension par le biais de détails visuels ou sonores. La Maison du Diable colle totalement à cette description et s’avèrera encore plus terrifiant pour celles et ceux qui le verront seuls. On vous met au défi de trouver le sommeil après ça…

# La solution de repli, si le noir et blanc vous rebute : Les Autres, d’Alejandro Amenábar (2001).

> Le film à voir loin de chez soi : Les Ruines, de Carter Smith (2008)


Les Ruines, de Carter Smith (2008)

Tout le monde n’a pas la chance d’être chez soi pour Halloween. Certains sont même à l’autre bout du monde, loin de leurs amis et de leur famille. Si c'est votre cas, on vous conseille de jeter un œil au film Les Ruines, qui vous réconfortera sur votre quotidien certes pas toujours facile mais tellement plus confortable que les vacances "d’enfer" subies par les héros du film…

# La solution de repli, si vous avez toujours préféré la neige au soleil : Cold Prey + Cold Prey 2 (si vous êtes motivé) + Cold Prey 3 (si vous êtes insomniaque).

> Le film à voir "pour conclure" : Candyman, de Bernard Rose (1992)


Candyman, de Bernard Rose (1992)

Petit filou que vous êtes, vous avez prévu de profiter d’Halloween pour enfin conclure avec cette nana qui vous fait tourner la tête depuis si longtemps… Les ingrédients nécessaires : un peu d’alcool et une ambiance coquine, certes, mais surtout du mystère, de l’angoisse, une histoire d’amour impossible et des larmes. Résultat garanti. Merci qui ?

# La solution de repli, si vous ne ne craignez pas les suçons dans le cou : Aux frontières de l’aube, de Kathryn Bigelow (1987)

> Le film à voir avec son amant (ou sa maîtresse) : Hellraiser, le pacte, de Clive Barker (1987)


Hellraiser, le pacte, de Clive Barker (1987)

Vous menez une double vie, et c’est votre choix. Alors quitte à regarder un film avec votre liaison secrète ce soir, autant choisir une histoire qui parle d’infidélité ! Ce n’est pas le thème central d’Hellraiser, mais le point de départ de ce film d’horreur gore et malsain. Un choix assez risqué, qui pourrait faire fuir votre acolyte. Mais vous avez le goût du risque, non ?

# La solution de repli, si vous préférez l’horreur psychologique : Guilty of romance, de Sono Sion (2011)

> Le film qui met tout le monde d’accord : Halloween, la nuit des masques, de John Carpenter (1978)


Halloween, la nuit des masques, de John Carpenter (1978)

Eh ouais, c’est le moment parfait pour voir ou revoir le chef d’œuvre de John Carpenter !

# La solution de repli, si vous avez trop peur des citrouilles : L’Exorciste, de William Friedkin (1973)

Et vous, quel est votre programme pour Halloween ? 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Redrum 860 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines