Magazine Basketball

Monty Williams critique la politique de la NBA sur les commotions

Publié le 05 novembre 2012 par Insidebasket @insidebasket
Malgré la victoire à Chicago samedi soir, Monty Williams était déçu de ne pas pouvoir compter sur Anthony Davis. Son rookie devait en effet satisfaire aux tests de la NBA sur les commotions cérébrales, après le coup de coude d'Austin Rivers reçu la veille.
"Quand ça touche le cerveau, je suppose que ce qui est arrivé dans le football impacte tout le monde. Il a été touché légèrement, ça arrive souvent dans le basket.
C'est un sport d'hommes. Ils traitent les joueurs comme s'ils avaient cinq ans. Il voulait vraiment venir mais il n'a pas pu" indique Williams sur ESPN Chicago.

La NBA impose depuis quelques saisons maintenant des examens très poussés sur les joueurs souffrant d'un coup pour éviter les problèmes. Mais quand la commotion est légère (Davis n'a pas perdu connaissance une seule seconde), ces tests paraissent exagérés.
"Je ne dis pas que je n'aime pas ça, nous devons protéger les joueurs. Mais je crois qu'ils devraient avoir plus la parole sur ce qu'ils ressentent. je suis sur d'avoir eu quatre ou cinq commotions quand je jouais et ça ne m'a pas gêné. La NBA fait ce qu'elle peut pour protéger les joueurs mais nous ne sommes pas en NFL. Les joueurs ne sont pas si souvent frappés à la tête."

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Insidebasket 67488 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines