Magazine Côté Femmes

Cours de cuisine (2)

Par Jlhuss
par Lod 
2. Le Porc-ananas (« porkanana »)
 Acheter du porc déjà coupé pour un carry (en morceaux cubiques).
fait-chaud.1206734379.jpgDécouper ces gros morceaux d’environ 4 cm de côté en petits morceaux d’environ 1cm sur 2.
Peler et couper en petits cubes deux ananas Victoria (très sucrés, très juteux, garantis non-aphtogènes.)
Préparer les épices (oignons hachés grossièrement, ail haché menu au mixeur, sel, safran pays, poudre de manioc)
Faire sécher la viande (c’est long, avec le porc, il faut souvent retirer l’eau du fond de la marmite. Avantage, tu es sûr que c’est très cuit, tu ne prends pas le risque de choper un vers solitaire…)
Quand c’est sec, faire rougir. Quand ça accroche, de l’huile comme s’il en pleuvait. Si ça accroche encore, de la sauce soja (mais alors, il ne faudra pas mettre trop de sel !)
Les épices, on laisse rougir bien bien.
Une petite boîte de tomates entières pelées.
On laisse mijoter tranquillou.
A la fin, les ananas par-dessus, quelques minutes, remuer un peu, quand les ananas ont un peu ramolli-fondu, c’est près !
3. Le rougail-saucisses
rougail-saucisses.1206734178.jpgCe sont des saucisses typiquement typiques d’ici, même que les créoles en envoient par colissimo à leurs amis et familles de métropole. Elles peuvent être fraîches – ou fumées (plus salées et moins tendres, j’aime moins, personnellement.)
Faire dessaler les saucisses dans de l’eau, dix minutes au moins, les égoutter, rincer, et goûter si elles ont besoin d’un deuxième bouillon dans une eau neuve.
Couper les saucisses dessalées en rondelles d’environ 1 cm d’épaisseur.
Préparer ses épices, tout comme d’habitude, mais il ne faut pas mixer l’ail, juste le hacher grossièrement à la main, pour plus de goût (et des crampes d’estomacs plus franches…)
Dans la marmite sans rien au fond : sécher les saucisses (ça prend le temps que ça prend, penser à retirer l’eau au fur et à mesure, s’armer de patience.)
Rougir les saucisses. Quand ça accroche, et allez zou, de l’huile !
Les épices, qu’on laisse rougir bien bien bien bien (vous commencez à piger le truc, hein ?)
Une boîte de tomates pelées entières, on remue.
Pour finir, penser aux oignons verts en abondance, tranchés en petits cylindres d’1/2 cm.
Voilà.
lo-nous-aide-moralement.1206902104.jpgTous ces plats peuvent mijoter tranquillement le temps que l’apéro soit fini, il suffit de réduire le feu. Chez Gilette, on cuisine au feu de bois, et ça change aussi beaucoup de choses, sans rire ! Tu peux y mettre toute ta bonne volonté, au gaz, c’est pas pareil !
Accompagnement : riz à l’autocuiseur (laver soigneusement son riz plusieurs fois avant de le faire cuire dans une dernière eau bien propre.)
Servir un rougail-tomates à part (ATTENTION : c’est pas le même « rougail » que tout à l’heure. Oh-ohhhh ! Polysémie du mooot !) : dans un bol, mettre des tomates fraîches coupées en tout petits dés, de l’oignons tranché fin, entre quatre et huit petits piments mixés selon la force de caractère des convives (ça hhharrrraaaaache graaave !), du sel, de l’huile (encoooore !), mélanger. Préparer à l’avance pour que le piment imprègne tout et qu’on ne puisse pas y échapper. Laisser reposer au frigo, c’est meilleur bien froid.
Le soir, « on a bien régalé » comme on dit ici.
la-prof.1206734361.jpgMane avait apporté ses disques de Séga-Maloya, ambiance zouk à fond les décibels : l’usage veut que, lorsque tu fais la fête, tout le quartier soit bien au courant, et apparemment plus tu montes le volume, plus ta fête est réussie, même si tu ne peux plus dire un mot à tes convives… On a fini par trouver une espèce de…compromis ? système, plutôt (Laurent qui montait le son, moi qui passait le baisser cinq minutes après, Laurent qui retournait le monter comme si je ne le voyais pas…)
En tout cas, la soirée fut bonne, les marmites vidées, le professeur acclamé et ses élèves joues-rosies sous les compliments. On recommencera ! Vous viendrez ?
Lod

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jlhuss 148 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte