Magazine Cuisine

To do or not to do… à Plzen

Par Hourgada

Sur la route de Prague en venant de la Belgique, Plzen est une jolie petite ville de province qui mérite vraiment qu’on s’y arrête. Pourtant, de premier abord, la chemin qui y mène, qui passe par une banlieue industrielle grise et terne, ne laisse rien présager de bien. Détrompez-vous! Ses façades sont même une espèce d’avant-gout des façades « tarte à la crème » de Prague. C’est une ville circulaire où on peut faire beaucoup de choses en une (grosse) journée (en plus de se balader dans la ville et d’admirer les belles façades):

facade plzen
plzen facades

plzen facades 2

trolley bis plzen

To do:

  • visiter de la brasserie Pilsner Urquell: plus grosse brasserie de Tchéquie. Car c’est dans la ville qu’a été inventé le procédé de fabrication de la pils (minute « pèlerinage » pour nous, les Belges). Bon, on est loin de la brasserie artisanale et on peu dire que la brasserie (rachetée par un grand groupe brassicole) a mis dans la visite les moyens de ses ambitions. Au programme, un film, la salle d’embouteillage (un hectare de surface,quand-même!). Et à la fin, une dégustation de la bière « brute » avant qu’elle soit dénaturée par le filtrage et la pasteurisation.

portail pilsner urquell

  • se faire peur dans les souterrains, les plus vastes d’Europe centrale.
  • jeter un œil dans la plus grande synagogue de Tchéquie (deuxième plus grande du monde). Wikipédia nous explique qu’elle n’a pas passé un bon quart d’heure pendant la 2e guerre mondiale puis a été laissée à l’abandon pendant la période communiste. Aujourd’hui, elle est devenue une salle de concert.
  • se cultiver dans musée de Bohème ou le monastère franciscain
  • l’annecdote: nous avons voulu aller visiter le musée de la libération de Plzen par le général Patton. On arrive dans le bâtiment et on cherche l’entré du musée. On voit des bureaux, quelques articles en noir et blanc dans le couloir… On erre jusqu’à ce qu’on tombe sur un homme dans un bureau plein de costumes militaires et on lui explique notre problème. Et là, il redescend avec nous, écarte quelques échelles du hall, ouvre une porte et nous allume le musée. On a dû être l’un des 5 visiteurs du jour! Mais le musée était bien documenté, sympa à voir!

Où loger? Hotel Rango. En plein centre, il propose un parking à l’arrière et le p’tit dej est sympa. Les chambres sont propres mais pas luxueuses, juste normales, quoi!

Où boire un verre?

Le pub U Salemannu est le seul café de Plzen qui vend la fameuse Plisner Urquell non filtrée. C’est une adresse du Lonely Planet et à côté de nous, plein de touristes en short commandaient la fameuse bière. Pas  super typique mais on y mange bien aussi!

Zach’s Pub: un pub qui ne paie pas de mine quand on est dans la rue. C’est que tout se passe dans une petite cour intérieure. Le bar en lui-même a une déco chargée hyper chaleureuse!

zach's cafe plzen

Not to do:

Pas grand chose de négatif.

Je dirais que la ville a les défauts de ses qualités: elle n’est pas très grande et peu touristique (on dirait que les cars de touristes font une visite de la brasserie puis repartent).

Le musée de la bière est moyen.



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Hourgada 62 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte