Magazine Sport

Les derniers jours de la Big East?

Publié le 13 décembre 2012 par Olivierelitefoot
Les derniers jours de la Big East? La Big East est bien malade, voir même mourante et le coup de grâce va peut- être être donné par certains de ses propres membres.
Une des forces de la Conférence reste pour l’instant son poids dans le basket NCAA. Même si là aussi elle a perdu quelques éléments importants (Syracuse et Louisville notamment), elle reste une des meilleures du pays profitant du réservoir important de joueurs issus des grandes villes de la côte de Boston à Washington. Sa puissance dans le basket réside principalement justement dans ses membres les plus urbains, des universités qui n’ont pas d’équipe de football. Et il semble que ces écoles-là aient décidé de prendre leur destin en main et de quitter le navire bien mal en point côté football.
Elles sont sept et forment un groupe cohérent: Des universités urbaines, privées et catholiques. DePaul (Chicago), Georgetown (Washington), Marquette (Milwaukee), Providence (Proche de Boston), St. John's (New York), Seton Hall (proche de New York) et Villanova (Philadelphie) semblent prêtes à faire sécession. Une réunion est prévue aujourd’hui entre elles et le patron de la conférence Mike Aresco. Elles ont la majorité en ce qui concerne les droits de vote dans la Big East (compte tenu des départs entérinés et des arrivées non encore officielles seules trois universités « football » peuvent participer à un vote : Cincinnati, UConn et South Florida) et même, plus grave, la majorité des deux tiers, nécessaire à un vote de dissolution de la conférence. Oui, on parle carrément de la dissolution de la Big East !
Même si ces 7 universités ne vont pas jusque-là et décident simplement de quitter la conférence, la valeur de la Big East en prendrait un coup certain. De quoi décider des écoles comme Boisé State ou San Diego State, qui doivent arriver l’an prochain, de rebrousser chemin ?
Une des clés pourrait être Temple. Revenu dans la Big East-football cette année, Temple doit rejoindre la Big East basket l’an prochain. Un moyen, peut-être de garder Villanova leurs grands rivaux du basket à Philadelphie. Autre argument pour la Big East, Memphis qui arrive aussi l’an prochain a un excellent programme de basket. Mais cela sera-t-il suffisant ? La plupart des observateurs sont au mieux dubitatifs. Si la Big East « tombe » on peut en tout cas s’attendre à nouveau à de grands mouvements dans les compositions des conférences NCAA.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Olivierelitefoot 1872 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine