Magazine Culture

Pierre Silvain

Par Florence Trocmé

Pierre Silvain est né en 1927 au Maroc. Il fait ses études secondaires à Casablanca, puis suit les cours de l’école des Beaux-Arts de Rabat avant d’entreprendre des études de droit. Il entre ensuite dans l’administration des Finances. Avant l’indépendance du Maroc (1956), il est nommé en Allemagne, puis à Paris. Parallèlement, à partir de 1960, il publie des romans, des essais, des poèmes. Grand voyageur, il a parcouru la Chine, le Japon, l’Europe Centrale, la Russie (quand on l’appelait l’URSS), les États-Unis, etc.

Bibliographie
La Part de l’ombre, roman, Plon, 1960
La Chair et l’ombre, roman, Plon, 1963
L’Air et la chanson, roman, Plon, 1964
La Dame d’Elche, roman, Mercure de France, 1965
La Fenêtre, roman, Mercure de France, 1966
Zacharie Blue, roman, Mercure de France, 1968.
La Promenade en barque, roman, Mercure de France, 1969
Les Eoliennes, roman, Mercure de France, 1971
Mélodrame, théâtre, Gallimard, 1971
Le Grand Théâtre, roman, Mercure de France, 1973
Les Espaces brûlés, récit, Mercure de France, 1977
Une douleur d’amour, roman, Fayard, 1983
Le Regard du serpent, roman, Mazarine, 1985
L’Empire fortuné, roman, Manya, 1985
Le Guetteur invisible, récit, avec des photographies de P. Schwartz, Noésis, 1990
Les Chemins de la terre, proses, Rougerie, 1992
Détours, proses, Rougerie, 1994
La Gloire éphémère de Joao Matos, roman, Julliard, 1995
Dans la nuit de Médée, roman, Hors Commerce, 1998
Petites proses voyageuses, avec des illustrations de Colette Deblé, Cadex, 1998
Le Brasier, le fleuve, essai [Büchner], « L’un et l’autre », Gallimard, 2000
Les Chiens du vent, poésie, sur des encres de Jean-Claude Pirotte, Cadex, 2002
Le Côté de Balbec, essai [Proust], L’Escampette, 2005
Le Jardin des retours, essai [Loti],Verdier, 2002
Passage de la morte, essai [Jouve], L’Escampette, 2007
Julien Letrouvé, colporteur, récit, Verdier, 2007

Contribution de Tristan Hordé

sur le site des éditions Verdier (biographie) et toujours sur le site de l’éditeur la fiche de Julien Letrouvé, colporteur
"Nul ne sait d’où vient il vient, Julien Letrouvé, et nul ne sait non plus où il va. Colporteur de livres, il cherche peut-être la femme qui saura les lui lire"... Pierre Silvain lit la fin de Julien Letrouvé, colporteur
Una rticle de Jacques Josse sur remue.net à propose de Le Côté de Balbec et une autre sur Julien Letrouvé, colporteur
Dans Poezibao, note de lecture par Tristan Hordé de Julien Letrouvé, colporteur

 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Florence Trocmé 18683 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines