Magazine Cuisine

Un commentaire remarquable

Par Mauss

Sur son blog, Monsieur Lalau (ICI) avoue son affection limitée pour les vins aromatisés (euphémisme).

Il est évident pour nous tous, amoureux du vin et surtout, avant tout, respectueux du travail des vignerons, que le mot "vin" doit être réservé au produit issu de la fermentation du raisin. Ce devrait être légalisé, et directement à Bruxelles.

Idem pour la restauration où ces produits industriels, ces arômes issus de la chimie, ou ces plats cuisinés en usine et revendus à des "restaurants", devraient bénéficier d'un logo spécifique.

Mais bon : ce qui est à lire surtout, c'est le commentaire mis par Monsieur Charlier, qui exprime avec élégance à quel point, de temps à autre, il est bon de rappeler la relativité des choses et l'acceptation d'autres vues sur le vin, la cuisine, et tout.

Je le reproduirai ici s'il me donne sa permission, car nous avons là un homme entier capable de partir au quart de tour :-)

Ai-je écrit que dans LE POINT de cette semaine, il y a 3 pages sur le Laurent ? Très "people" comme papier, mais ça se lit.

Vu Didier Bureau ce jour sur cette terrasse où il m'a fait goûter deux cuvées nouvelles (en tout cas pour moi) de Champagne Duval-Leroy dont un 2005 (barrique) d'une intensité de couleur surprenante, complexe, rond et vineux comme j'aime ! Bizarre ce Didier : il n'arrive pas à vieillir. La même tête qu'il y a 16 ans, aux débuts du GJE. Son amour des Verts (partagé avec Olivier Poussier) ? Son appétit mesuré ? Ses pratiques sportives ? On va enquêter !

Va savoir, Charles !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mauss 1569 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines