Magazine Cuisine

Aujourd'hui, j'ai testé –un pudding avocat-chocolat

Par Ajdjaiteste

image

Il y a quelque temps déjà, j’ai découvert le joli blog de Marilou et Alexandre, Trois fois par jour, où il suffit d’un petit tour rapide pour réveiller son estomac. Muffins matcha & chocolat blanc, Nutella maison, pâtes aux aubergines braisées, cumin et herbes fraîches, milkshake matcha-banane-érable, gâteau aux poires, crumble amandes, burger poulet-champignons-oignons caramélisés, … la liste est longue ! 

Mais l’auteure de cet autre super blog, Douce Addiction, l’a intuité (nouveau verbe pour moi !) : ce sont surtout ces mini-tartelettes crues qui ont retenu mon attention, car ça avait l’air frais, facile et rapide –qualités appréciables pour un dessert d’été improvisé. Mon pauvre blender n’étant, je pense, plus très loin de la retraite, je n’ai pas réalisé les appétissants fonds de tarte –mais ça tombait plutôt bien car après mon plat je n’avais plus très faim.


Je me suis donc limitée à ce pudding végétalien, très bien contre le cholestérol de Monsieur –et les poignées d’amour de Madame !–, que j’ai gardé au frais avant de passer à table. J’ai légèrement adapté la recette proposée en doublant la dose de cacao (c’était vraiment nécessaire) et supprimant le miel, car je n’en ai plus.

A ce propos, permettez-moi de digresser un peu pour recommander un délicieux produit, issu d’une entreprise familiale. Il s’agit du pot “Mille Fleurs", de la marque Lune de Miel : un sublime nectar riche et onctueux, dont la consistance crémeuse, la couleur alezan et les arômes à la fois fruités et boisés ne s’altèrent pas au fil du temps. A goûter absolument !

Revenons à notre recette de pudding avocat-chocolat pour 2 personnes. Dans un blender, bien mixer 50 ml d’eau et :
- 1 bel avocat, mûr à point
- 2 càs bombées de poudre 100% cacao non sucrée
- 1 sachet de sucre vanillé (7,5 g)
- 1 càs de sirop d’agave
- 1 càs de sirop d’érable
Rallonger à l’eau si nécessaire, jusqu’à obtention de la consistance souhaitée. Dresser dans des fonds de tarte, des cornets à glace ou des verres/coupelles et laisser reposer au frais 30 minutes minimum.

Résultat ? Très mécontent, Monsieur a fait la tête parce que j’avais “flingué un avocat". Moi, j’ai fini ma verrine sans problème… ni engouement particulier. Contrairement aux commentaires publiés, on a tous les deux senti le goût du fruit. Peut-être que cela manquait d’édulcorant ?

Imaginez une tranche d’avocat avalée avec un carré de chocolat très noir… A chacun ses goûts, mais après cette expérience, je conclus qu’avec le cacao, je préfère les protéines animales : oeufs et/ou laitages, c’est beaucoup mieux. Et je laisse l’avocat pour mes salades, mes sandwiches (printaniers ou au poulet), mes tacos de sauterelles, mes wraps verts, ou veloutés glacés. Enfin, au moins j’aurais essayé !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ajdjaiteste 122 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte