Magazine Cuisine

Une découverte : le Domaine de Vassal

Par Mauss

Lu ce jour en dernière page du JDD un long article sur ce Domaine de Vassal (Hérault) qui est un musée vivant de tous les cépages pouvant produire du vin.

Le chiffre cité : plus de 4.000 !

Il y a là des hommes qui font un travail de fourmi et on ne peut que féliciter le JDD d'y avoir consacré une page entière, la dernière, à son édition de ce jour, dimanche 11 août.

Chapeau bas à ces messieurs et à ce journal.

Au moment où le livre du trio Jancis Robinson - José Vouillamoz - Julia Harding (ICI) connaît un réel succès (qui serait nettement explosé si l'éditeur pouvait financer une version française), cet article du JDD montre bien à quel point le monde du vin est un monde diversifié, et à quel point la France, via ce Domaine qui, je crois, appartient à l'INRA, est en tête de la création d'un réel sanctuaire du vitis vinifera sous toutes ses formes.

On sait qu'il y a aussi en France des musées vivants de la pomme, de la tomate et certainement d'autres légumes ou fruits rares ou en voie de disparition. Voilà des endroits à visiter qui vous changeront des doigts de pied en éventail sur une plage de l'atlantique ou de la méditerranée !

Bon : le livre de notre Trio ne cite qu'un peu moins de 1.400 cépages alors que cet article du JDD parle de 4.000. Peu importe les chiffres : ce qui reste majeur c'est que l'homme a pu ainsi apprivoiser tant de cépages qui se sont plus ou moins adaptés à des terroirs, des climats et des hommes qui ne manquaient certainement pas d'imagination et ont dû, à un moment ou à un autre, produire des vins, disons, étonnants ! :-)

Il doit y avoir avec ces cépages des vins terribles comme des beautés suprêmes. Et probablement que l'environnement de ce Domaine de Vassal n'est pas forcément le meilleur pour produire des vins "mono-cépage" de toutes ces trouvailles, mais voilà un effort exceptionnel qu'il faut approuver et féliciter.

kli
 Et voilà encore une occasion de remercier également les Editions Jeanne Laffitte qui ont réédité (1991) en majesté les 7 volumes de l'AMPELOGRAPHIE magnifique de P. Viala et et V. Vermorel, éditée initialement en 1901 - 1910 par la Maison Masson éditeur.ICIet ICI
 
jkh
© D. Chenot Un exemple de cépage cité : le MALANCHOT : "Variété de pinot noir particulière aux vieux vignobles du Haut-Revermont. Se distingue du type par quelques traits de ressemblance avec les Savagnins." A un moment où l'internet semble devoir irrésistiblement remplacer le papier pour les générations futures, qui transfèrera la sublime iconographie de ces 7 volumes sur le Net ?  Question : quelqu'un peut me dire où se trouve le Haut-Revermont ? Chez nos amis helvètes ?  Si vous êtes en phase de bulle, continuez… :-) Hors sujet : à un moment où de nombreux vignerons vivent une angoisse terrible devant des vignobles ravagés, n'oublions pas que la meilleure façon de les aider est tout simplement de s'intéresser à leurs vins en les achetant ici ou là. On espère que nos autorités, de leur côté, oublierons le calcul de Staline : "Le Vatican, combien de divisions ?" qui, appliqué à l'homme politique signifie : "Combien d'électeurs ?" et mettront en place des outils efficaces qui permettront à ces vignerons de passer ces étapes les mettant au bord de la faillite. 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mauss 1569 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines