Magazine Cuisine

Madame et Monsieur Claude Bourguignon

Par Mauss

Rencontre hier, sur le Domaine toscan Podere Forte, avec Madame et Monsieur Claude Bourguignon, un couple de scientifiques qui s'est spécialisé dans les analyses de sols propres à la viticulture.

Stéphane Derenoncourt me les avait présentés il y a quelques années, on les avait revus aux Journées Henri Jayer à Vosne. Là, en Toscane, sur le terrain, en pleine action, ils ont pu m'expliquer le but de leurs travaux et comment ils procédaient pour donner au propriétaire des choix de plantation basés sur leurs analyses techniques.

J'en ai fait une petite vidéo qui sera mise en ligne sur notre site YOUTUBE dès mon retour en France, semaine prochaine.

jkiu
Bibi, Pasquale Forte, Madame et Monsieur Claude Bourguignon On ne va pas mal écrire ici ce qu'ils disent si bien in situ. Patience : vous apprendrez beaucoup de choses via cette petite vidéo (Sony RX 100 : publicité gratuite, hélas) :-)
 Qu'il me soit simplement permis de dire à quel point leurs travaux peuvent permettre à un nouveau domaine d'éviter des erreurs de plantation, trop souvent basée sur des souhaits de se positionner sur tel ou tel marché, ici, en l'occurrence, les vins à base de merlot. Bref : éviter de mettre la charrue avant les boeufs.
 Leur tâche est difficile, tant leurs recommandations peuvent avoir des impératifs financiers qui ne sont pas à la portée de bien des producteurs. Cela devient "mission quasi-impossible" dans des propriétés où la vigne a déjà été plantée alors même que leurs analyses préconisent d'autres cépages. Chapeau aux vignerons qui acceptent, avec beaucoup de patience et de modestie, de se remettre en cause totalement. Arracher une parcelle plantée en merlot pour la replanter en sangiovese, voilà une décision pas facile à prendre, on s'en doute.  Ici, sur le vaste Domaine Podere Forte (on en fera un autre billet), en totale fusion avec le propriétaire, leurs recommandations ont été suivies sur pratiquement tous les plans. Depuis les choix de cépages à mettre sur telle ou telle parcelle, jusqu'à l'inclinaison des chemins goudronnés vers un canal de récupération des eaux, pour réduire les érosions occasionnées par les pluies parfois torrentielle que peut connaître cette région de Castiglione d'Orcia. Les Bourguinon commencent à être connus et que ce soit chez Harlan à Napa Valley ou en Alsace chez Muré, il y a quand même des propriétés qui ont fait le pas vers un nouveau départ à zéro pour aboutir, autant que faire se peut, à mettre en place toutes les conditions permettant d'extraire du sol les plus beaux raisins possibles. Leur méthode de travail est basée sur l'analyse de sols en creusant des trous jusqu'à deux mètres de profondeur, afin de savoir quel type de terroir va permettre, à partir d'une base de données conséquente accumulée depuis des décennies, à un cépage donné, de produire un véritable grand vin. La dégustation qui a conclu cette journée a démontré à quel point, par exemple, le cru PETRUCCI, un 100 % sangiovese, est nettement au-dessus du lot des habituels toscans, tant la finesse de ses tanins est étonnante. On reviendra sur ce point. Encore merci à ce couple pour m'avoir expliqué, en mots simples, les fondamentaux qu'il ne faudrait jamais oublier avant de planter un nouveau vignoble. 
vine
Les deux crus dégustés sur deux millésimes : 2010 et 2009Pasquale Forte en arrière-plan.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Mauss 1569 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines