Magazine Culture

Clayton Eshleman

Par Florence Trocmé

Le poète Clayton Eshleman est né en 1935 dans l’Indiana.
Son œuvre est abondante. Il a traduit de nombreux poètes : M. Deguy, A. Césaire, A. Artaud, V. Holan…, et en particulier Cesar Vallejo, auquel il a consacré près de 50 ans. Sa traduction de La Poésie Complète de Vallejo a été publiée par l’University of California Press en 2007.
Eshleman s’est passionné également pendant 25 ans à la recherche de l’origine de la formation de l’image, en étudiant les grottes ornées de l’Âge de Glace du sud-ouest de la France. Le résultat de ses explorations a été rassemblé en 2003, sous le titre Juniper Fuse, avec le sous-titre : Imagination du Paléolithique Supérieur & Construction du Monde Infernal ; le livre a été publié par la Wesleyan University Press.
Une sélection de poèmes est parue en France en 1998, sous le titre Hadès en manganèse, qui reprend celui d’un de ses recueils majeurs (traduction d’Auxeméry, Belin, collection L’Extrême Contemporain). Ces textes s’appliquent à démêler les relations qu’entretiennent, dans l’être humain, animalité et rationalité, imagination et idéologie, amour et sexualité. La méditation est centrée sur les lieux favoris du poète (les cavernes peintes) et ses figures tutélaires (le totem de l’araignée, les parents morts, le peintre face à la paroi de pierre…)
Correspondant au États-Unis de la revue Po&sie, certains de ses poèmes ont été maintes fois publiés dans cette revue, ainsi que dans Banana Split, entre autres. Il est inclus dans l’anthologie de Roubaud & Deguy, Vingt poètes américains (Gallimard, 1980). Un texte d’Auxeméry, À la source boit le Minotaure, suivi de poèmes, a été publié par Le courrier du centre d’études international d’études poétiques (Bruxelles, 1994, n° 202-203, « Regards sur la poésie américaine récente »).
Récentes publications : An Alchemist with One Eyes on Fire, 2006  & Archaic Design, 2007, chez Widow Press, Boston. Le même éditeur publiera en 2008 : The Grindstone of Rapport, qui comportera 600 pages de poèmes, proses & traductions.
Eshleman a fondé et édité deux des revues littéraires les plus importantes du demi-siècle : Caterpillar (1967-1973) et Sulfur (1981-2000.
Ayant reçu le National Book Award, un Guggenheim Fellowship de poésie, et de multiples bourses, il poursuit sa carrière de Professeur Émérite à la Eastern Michigan University, et vit à Ypsilanti, avec son épouse, Caryl.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Florence Trocmé 18651 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines