Magazine Cinéma

Le 6 novembre à 20h30, au cinéma Comoedia : The Immigrant de James Gray

Publié le 31 octobre 2013 par Journal Cinéphile Lyonnais @journalcinephil

En présence du réalisateur, James Gray.

Toute les informations sur le site du Comoedia : http://www.cinema-comoedia.com

The imigrant
 

The Immigrant
De James Gray
Avec Marion Cotillard, Joaquin Phoenix, Jeremy Renner
USA, 2013, 1H57
Date de sortie ; 27 novembre 2013,

Synopsis

1921. Ewa et sa sœur Magda quittent leur Pologne natale pour la terre promise, New York. Arrivées à Ellis Island, Magda, atteinte de tuberculose, est placée en quarantaine. Ewa, seule et désemparée, tombe dans les filets de Bruno, un souteneur sans scrupules. Pour sauver sa sœur, elle est prête à tous les sacrifices et se livre, résignée, à la prostitution.

L’arrivée d’Orlando, illusionniste et cousin de Bruno, lui redonne confiance et l’espoir de jours meilleurs. Mais c’est sans compter sur la jalousie de Bruno…

Après La Nuit nous Appartient et Two Lovers, le nouveau film de James Gray.

DSC_3500.NEF

Autour du film

The Immigrant est une oeuvre très personnelle pour James Gray, qui avait évoqué les racines juives russes de sa famille dans son tout premier film, Little Odessa (1994).
Afin de préparer The Immigrant, James Gray s’est documenté au sein de l’Histoire de sa propre famille. Il a récupéré les clichés pris par son grand-père venu de Russie qui arrivait à Ellis Island : « En 1923, mon grand-père et ma grand-mère sont arrivés aux Etats-Unis en passant par Ellis Island. J’ai entendu, bien sûr, d’innombrables anecdotes sur Ellis Island, et le lieu m’a longtemps obsédé. J’y suis allé pour la première fois en 1988, avant la restauration de l’île. Tout était resté intact, comme figé par le temps. C’était une vision troublante, ces formulaires d’immigration à moitié remplis, répandus par terre… Ellis Island m’est apparue comme un endroit hanté par des fantômes, ceux de toute ma famille. J’ai donc conçu le projet d’un film qui viendrait de cette histoire« , raconte le metteur en scène

James Gray accordant une extrême importance à l’exactitude de la reconstitution historique, il était bien sûr essentiel de tourner sur les lieux mêmes où des millions d’immigrés ont débarqué de 1892 à 1924, faisant d’Ellis Island le symbole ultime de l’expérience des nouveaux arrivants aux Etats-Unis.
Sur les 34 jours de tournage de The Immigrant, deux ont été nécessaires sur Ellis Island dans les véritables locaux historiques. Une opportunité pour le réalisateur James Gray qui raconte : « [Elia] Kazan a reconstitué Ellis Island pour America, America (1963), tout comme Francis Ford Coppola pour Le Parrain 2 (1974) mais ils n’avaient pas pu tourner sur placeJ’avais donc une chance assez unique et j’ai essayé d’être le plus fidèle possible à la réalité historique. »

Afin de donner le ton visuel qu’il voulait retranscrire dans son film, James Gray a montré à son directeur de la photographie, Darius Khondji, plusieurs toiles. C’est ainsi que The Immigrant s’inspire de tableaux George Bellows ou encore Everett Shinn, deux peintres ayant vécu à New-York au début du XXe siècle. Autres sources d’inspiration, liées à la dimension religieuse du film, les photos quadrichromes de l’architecte italien Carlo Mollino, ainsi que l’œuvre cinématographique de Robert Bresson Journal d’un Curé de Campagne (1951).

Pour la première fois dans la filmographie de James Gray, le personnage principal est une femme, Ewa Cybulski interprétée par Marion Cotillard. En effet, dans Little Odessa (1994) le film s’attarde sur les deux frères joués par Edward Furlong et Tim Roth, dans The Yards (2000) Mark Wahlberg est au centre du film tandis que Joaquin Phoenix joue le rôle principal de La Nuit nous appartient (2007) et Two Lovers (2008).

theimmigrant05

Festival

The Immigrant, était en compétition officielle pour l’édition 2013 du Festival de Cannes. James Gray est un habitué de la Croisette. Il est venu pour la première fois en 2000 et en compétition pour la Palme d’or, avec The Yards (2000). Il est revenu sept ans plus tard, toujours en compétition, avec La Nuit nous appartient (2007) et l’année suivante, avec Two Lover

theimmigrant06

James Gray

James Gray s’impose dès l’âge de 25 ans avec son tout premier long-métrage, Little Odessa (1994), nommé aux Independent Spirit Awards et couronné par un Lion d’argent à la Mostra de Venise et le prix de la Critique au Festival du cinéma américain de Deauville.

En 2000, Gray écrit et réalise The Yards, son second long-métrage et le premier avec Joaquin Phoenix, appelé à devenir son acteur fétiche. Avec ce film au casting impressionnant (Ellen Burstyn, James Caan, Faye Dunaway, Charlize Theron, Mark Wahlberg…), James Gray fait ses débuts en compétition officielle au Festival de Cannes.

Son film suivant, La Nuit Nous Appartient (2007), réunit Mark Wahlberg, Joaquin Phoenix, Eva Mendes et Robert Duvall. Nommé au César du meilleur film étranger 2008, il concourt en compétition officielle au Festival de Cannes 2007 tout comme l’année suivante, Two Lovers (2008), un drame amoureux avec Joaquin Phoenix, Gwyneth Paltrow et Vinessa Shaw, qui reçoit également une nomination au César du meilleur film étranger ainsi que deux nominations aux Independent Spirit Awards.

Né à New York, James Gray a grandi dans le Queens et a effectué ses études en cinéma à l’University of Southern California (USC). Il vit aujourd’hui à Los Angeles.

45.747281 4.835631

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Journal Cinéphile Lyonnais 15243 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines