Magazine Sport

World Majors : qui a le profil ideal?

Publié le 05 novembre 2013 par Thepinkrunner @thepinkrunner

certificate

New York 2007, Berlin 2010, Boston 2011, Chicago 2012 et Londres 2013 (il m’en manque 1 : Tokyo 2015?)

Quand on parle records sur Marathon, on parle aussi et surtout des 6 World Majors que sont NEW YORK, BOSTON, CHICAGO, BERLIN, LONDRES et maintenant TOKYO!

Pourtant, quand on y regarde de plus près, leurs profils sont bien différents et pas toujours très propices à la performance.

NEW YORK : comme on la tous vu (ou revu) ce dimanche, le parcours de Big Apple est certainement (et de loin!) le parcours le plus difficile avec ses dénivelés de franchissement des ponts dont le plus dur d’entrée : VERRAZZANO et ses 3,2kms de longueur puis le Queensboro bridge juste après le Semi!

2006nyc-marathon-routeprofile

A ça il faut rajouter les 5derniers kms dans Central Park qui sont une véritable torture pour les coureurs.
C’est une certitude : JAMAIS le record du Monde ne sera battu à NY! 3h10’57 pour moi!

BOSTON : paradoxalement, le parcours est très difficile aussi mais pourtant la meilleure performance y a été réalisé en 2011 (2h03’02 par Geoffrey MUTAI)sans pour autant que ce record soit homologué, nous y reviendrons plus tard*.

boston_elevs

Du départ d’Hopkinton jusqu’à la fin, ce n’est qu’une succession de montées et de descentes très difficiles à encaisser avec en plus le mythique passage à Wellesley collège! 3h27’59 pour moi en costume Provençal et caméra à la main!

CHICAGO : Difficile de faire plus plat et pourtant le record n’y est « que » de 2h03’45 cette année par Demis KIMETTO alors qu’on pourrait croire qu’il serait explosé à chaque fois ici

ChicagoMarathon_e

Une longue succession de lignes droites sur un parcours magnifique! 3h11’50 pour moi!

LONDRES : Un parcours et une ambiance extraordinaire et unique sans doute, sans difficultés majeures sauf souvent le temps

route-profile

Un vrai Marathon qui passe devant tous les grands monuments de la ville pour une arrivée triomphale devant le Palais de Buckingham! 4h01’28 pour nous 2 main dans la main, inoubliable!

BERLIN : La cerise sur le gâteau, le Marathon le plus rapide du Monde mais aussi le plus ch…. des 5 à part le départ et l’arrivée. Record du Monde certes mais le parcours n’est pas des plus passionnants notamment quand on passe dans l’ex RDA!

Berlin-marathon-profile-map

Une ambiance de fou là aussi! 3h19’15 pour moi sous des trombes d’eau du début à la fin!

TOKYO : Celui là, je ne le connais pas encore, juste que Demis KIMETTO (encore!) a gagné en 2h06’50 en 2013!

course-elevation-map-tokyo

Ambiance jeu vidéo pour ce Marathon que j’espère faire…en 2015!

* Pour revenir sur les régles d’homologations d’un record du Monde sur Marathon, il faut que le point de départ et d’arrivée d’un marathon ne peuvent être éloignés de plus de 50% de la distance totale de l’épreuve et qu’il n’y ai pas plus d’un mètre de déclivité descendante autorisée par km parcouru.
Ce n’est malheureusement pas le cas de BOSTON!


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Thepinkrunner 14741 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine