Magazine Cinéma

The immigrant – marion cotillard – james gray

Par Justinteresting @chantalsutton1
fil-1-.jpgL’histoire : 1921. Ewa et sa sœur Magda quittent leur Pologne natale pour la terre promise, New York. Arrivées à Ellis Island, Magda, atteinte de tuberculose, est placée en quarantaine. Ewa, seule et désemparée, tombe dans les filets de Bruno, un souteneur sans scrupules. Pour sauver sa sœur, elle est prête à tous les sacrifices et se livre, résignée, à la prostitution. L’arrivée d’Orlando, illusionniste et cousin de Bruno, lui redonne confiance et l'espoir de jours meilleurs. Mais c'est sans compter sur la jalousie de Bruno...   J’attendais avec impatience ce film aux 9 nominations à Cannes ….et j’ai été déçue. On sort de la projection avec l’impression d’avoir vu ce type d’histoires de nombreuses fois auparavant :  deux orphelines, dont l’une est tuberculeuse et l’autre obligée de se prostituer pour trouver l’argent nécessaire afin de soigner sa sœur et subsister dans le pays. Ajoutez à cela le rêve américain qui n'en est pas un…..et c'est le mélo total garanti.    Toutefois, James Gray n’arrive pas à nous extirper la moindre émotion en dépit de l’excellente Marion Cotillard qui est aussi bonne comédienne dans The Immigrant que dans La Môme. Quant à Joachin Phœnix, il s’en sort bien même si James Gray ne lui fait pas de cadeau dans ce rôle de proxénète fou et manipulateur. D’ailleurs, le réalisateur en rajoute une couche en le baptisant de «Youpin » deux fois dans son scénario, ce qui m’a profondément choquée. L’histoire se passe en 1921 aux Etats-Unis : je ne suis pas certaine que cette insulte raciste était utilisée à cette époque-là (bizarre d'ailleurs puisque James Gray est d'origine juive). Et quand bien même, cela n’apportait vraiment rien de plus au film. THE IMMIGRANT sort d’abord en France avant d’être sur les écrans américains et c’est chez nous que le ton sera donné. En bref, Justinteresting ne vous recommande pas de vous y précipiter.   A voir doucement si vous avez déjà vu les autres bons films de la semaine.   En salle depuis aujourd’hui.  Et maintenant la bande-annonce qui reflète très bien l'ambiance du film.  

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Justinteresting 635 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines