Magazine Culture

Démultipliez votre impact sur le web : nouvelle formation en marketing digital à l’IC’COM

Publié le 06 décembre 2013 par Aude Mathey @Culturecomblog

Le marketing digital est dans l’air du temps. Les entreprises et institutions culturelles commencent à développer de plus en plus leur présence en ligne. Youtube, Facevook, Twitter, Google+ et autres Pinterest et Instagram sont autant de nouveaux outils pour conquérir de nouveaux publics ou fidéliser une partie des existants. La demande en professionnels qualifiés se fait donc de plus en plus grande. Les offres de stages et d’emplois de “community manager” ou “chef de projets digitaux” se multiplient.

C’est pour cette raison que l’IC’COM lance du 27 au 31 janvier la formation “Stratégie de marketing digital pour l’entreprise culturelle“. Ce cursus est issu d’une véritable demande du secteur culturel et non pas seulement des musées. Le marketing digital est un vecteur indispensable au développement économique des entreprises et institutions culturelles. Il permet de fidéliser leurs publics et d’en attirer de nouveaux, de renforcer leur image de marque et leur notoriété et de trouver de nouvelles opportunités de revenus.

Cette formation a trois objectifs : comprendre le marketing digital appliqué aux activités culturelles, concevoir une stratégie et mettre en place les outils numériques pour multiplier sa présence et développer son audience.

Y a-t-il un marketing digital spécifique pour les entreprises culturelles ?

De façon générale, le marketing est une technique, un outil. Ce n’est pas tant sa définition qui varie selon le secteur concerné mais son application et son utilisation. C’est pour cela que la formation de l’IC’COM  va s’attacher à bien appréhender les techniques du marketing digital, à la fois en reprenant les bases du marketing et en s’attachant à découvrir les formules les plus innovantes.
La formation va également permettre aux participants d’identifier les différents métiers de la communication digitale, notamment ceux avec de nombreux anglicismes : community manager, curator, Seo, traffic manager… Cet aspect est particulièrement primordial car il permet de faire le point sur comment sont structurés aujourd’hui des départements de marketing numérique ou digital dans les entreprises – pas uniquement culturelles – et donc de pouvoir bien saisir la complexité du marché du travail et des nouvelles missions.
Ensuite, grâce à des cas pratiques et des ateliers, la formination démontrera les applications possibles du marketing digital aux différents champs de la culture : musique, arts du spectacle, musées, etc.
Enfin, une attention toute particulière sera portée sur la typologie des usages numériques de la culture. Il est en effet primordial de savoir à qui on s’adresse en premier lieu afin d’avoir le discours le plus adapté possible.

Le marketing digital, vecteur de développement économique

Après ce premier état des lieux, la formation de l’IC’COM s’attachera à enseigner comment développer une stratégie de marketing digital, à savoir : construire un plan de communication digitale (définir une ligne stratégique, synchroniser ses actions de communication), démultiplier son impact et sa présence sur le web en utilisant les canaux appropriés et se démarquer et créer le buzz sur les réseaux sociaux.

La construction de cette stratégie doit permettre au participant d’avoir les clefs pour développer les publics, la marque et les revenus de son entreprise ou son institution culturelle. Le marketing digital n’est certainement pas la solution de recherche de fonds pour le secteur culturel en ces temps de baisses de subventions mais il permet indubitablement, lorsque bien réalisé, d’accroître la notoriété de la marque et de permettre un meilleur engagement de sa communauté, très efficace dans des appels de fonds.

Enfin, le marketing digital doit également avoir pour mission de donner du sens aux informations, d’apporter de la valeur à l’utilisateur et surtout de placer l’interactivité au centre de sa communication. Le message n’est plus descendant avec ce type de communication mais multilatéral.

Quels outils numériques ?

Les outils numériques évoluent vite mais il reste important que les participants doivent saisir leur fonctionnement afin de pouvoir les utiliser à bon escient. C’est ainsi que la formation de l’IC’COM souhaite apprendre aux participants à utiliser les réseaux sociaux (Facebook, Linkedin, Viadeo), les blogs, le microblogging (Twitter, Tumblr), les plates-formes collaboratives (Youtube, Flickr, Dailymotion, Ning, Myspace, Bebo), mais non pas à des fins personnelles mais dans une mission éditoriale, ce qui diffère fondamentalement.

L’utilisation d’autres outils, tout aussi indispensables, sera abordée. De cette façon, les participants comprendront comment bâtir un calendrier éditorial d’animation 2.0, mettre en place des techniques narratives efficaces pour valoriser leur entreprise et ses projets, écrire pour le web, optimiser le référencement de leur structure sur Internet, privilégier l’emploi de contenus dynamiques : son, video, photographie, quizz, etc. , identifier et savoir utiliser les indicateurs de la performance (KPI) et enfin susciter une forte émulation participative autour de la marque de leur organisation.

La formation abodera ainsi d’autres domaines connexes du marketing, à savoir le brand content, le content marketing et le publirédactionnel.

Les intervenants, là-aussi triés sur le volet, proviendront d’univers suffisamment variés pour que les participants aient un panorama le plus complet possible du métier :

Pour en savoir plus sur la formation c’est ici.

Tarif individuel : 750 euros
Tarif salarié (DIF ou autres) : 1 250 euros

Publi-rédactionnel.

Démultipliez votre impact sur le web : nouvelle formation en marketing digital à l’IC’COM

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Aude Mathey 3168 partages Voir son profil
Voir son blog