Magazine Cinéma

Hunger Games: L'embrasement

Par Haiyken @JALFDM
Hunger Games: L'embrasementTitre original : The Hunger Games: Catching FireRéalisé par Francis Lawrence et écrit par Simon Beaufoy et Michael Arndt.Adapté du roman Catching Fire de Suzanne Collins.
Hunger Games: L'embrasementSynopsis : Katniss Everdeen est rentrée chez elle saine et sauve après avoir remporté la 74e édition des Hunger Games avec son partenaire Peeta Mellark.
Puisqu’ils ont gagné, ils sont obligés de laisser une fois de plus leur famille et leurs amis pour partir faire la Tournée de la victoire dans tous les districts. Au fil de son voyage, Katniss sent que la révolte gronde, mais le Capitole exerce toujours un contrôle absolu sur les districts tandis que le Président Snow prépare la 75e édition des Hunger Games, les Jeux de l’Expiation – une compétition qui pourrait changer Panem à jamais…

Un peu plus d'un an qu'on attendait la suite de Hunger Games et voilà que le film est enfin sortit. J'ai, entre temps, lu les trois livres si bien que j'étais quand même assez familier avec l'intrigue. C'est toujours difficile d'aller voir une adaptation mais le premier film m'avait énormément plu et je m'étais également régalé avec la tonne de bonus sur le BluRay. Même si le réalisateur du premier ne rempile pas pour le second, une fois la machine lancée dans la bonne direction il fallait le faire exprès pour foirer cette suite.
Comme prévu, Catching Fire est une suite très bien gérée malgré la difficulté d'adaptation du film. Il est clair que le déséquilibre entre les deux parties du livre se fait plus que ressentir dans la version cinéma et cela n'a pas manqué de faire grincer les dents d'une partie du public. Étant donné que l'auteur avait réellement une histoire a raconter et ne s'est pas bêtement contenté de reprendre la même sauce que son premier livre pour écrire le second, on se retrouve forcément avec des mécontents. Pourtant, c'est cette différence de rythme qui fait la force de l'histoire et rend le film un tant soit peu original vis à vis de son prédécesseur.   Cela est d'autant plus valable qu'à l'inverse du premier volume, ce second livre se termine sur un cliffhanger plus que cruel mais ne donnant pas de conclusion à l'histoire comme à pu le faire le premier. Cette fin ouverte (c'est moins le cas dans le film qui déborde sur le troisième tome) équilibre relativement bien la seconde partie, plus courte mais qui se termine en apothéose.  Toute la thématique de la rébellion est très intéressante et surtout très importante dans l'histoire de la saga. C'est clairement le fond de l'intrigue et ce sur quoi est construit le principe d'Hunger Games dès le début. Du coup j'ai apprécié que le film prenne le temps de nous montrer (parfois un peu de façon forcée tout de même) les répercussions des actes de Katniss et Peeta sur l'ensemble du pays. La montée en violence est peut être un peu rapide mais il est vrai qu'on a pas vraiment le temps de s'épandre sur la question.
Côté casting j'ai retrouvé avec plaisir Jennifer Lawrence dans le rôle titre, et même si en l'espace de quelques années elle a pas mal changé physiquement, on a encore pas trop de mal à l'imaginer en adolescente. Josh Hutcherson est vraiment bon dans le rôle de Peeta, ce qui me fait plaisir car c'est mon personnage préféré des livres. Côté nouveaux visages on a le génial Philip Seymour Hoffman dans le rôle de Plutarch Heavensbee et c'est tout simplement un régal. Jeffrey Wright et Sam Claflin sont également très bons et campent leurs personnages à merveille.
Visuellement on en a pour son argent. L'adaptation du livre me faisait un peu peur étant donné la complexité de l'arène des Hunger Games. Le résultat est au final une réussite avec un système relativement bien expliqué et surtout visuellement assez clair - tellement clair qu'il n'est pas bien dur de deviner ce qu'il se passe avec l'horloge géante qu'on a sous les yeux à de nombreuses reprises. Au diable la subtilité, c'est tout de même très bien fichu et les différentes zones de l'arène sont toutes bien rendues, principalement les singes, effrayants au possible et d'un réalisme saisissant.   Je suis content qu'on ne m'ait pas imposé de la 3D, cela aurait énormément nuit au film selon moi. Un peu déçu cependant de ne pas avoir eut la possibilité de voir le film en VO (ah les petites villes ...) mais je compte acheter le BluRay dès qu'il sortira et revoir le film en anglais avec tous ses bonus.
Catching Fire est une très bonne suite mais qui nécessite selon moi d'avoir vu le premier film pour vraiment comprendre l'histoire, à l'inverse d'une saga à la Harry Potter qui possède des opus relativement indépendants au départ. Cependant, cela donne au film un fond plus profond, plus travaillé et surtout plus intéressant. Reste à voir ce que proposera la suite, probablement très bonne même si je suis perplexe sur la décision de couper le film en deux, comme c'est désormais la mode. J'espère ne pas avoir trop de lenteur inutiles mais surtout être réconcilié avec la conclusion de l'histoire qui m'avait un peu laissé sur ma faim dans les livres.
Hunger Games: L'embrasementHunger Games: L'embrasementHunger Games: L'embrasementHunger Games: L'embrasementHunger Games: L'embrasementHunger Games: L'embrasementHunger Games: L'embrasementHunger Games: L'embrasementHunger Games: L'embrasementHunger Games: L'embrasementHunger Games: L'embrasementHunger Games: L'embrasementHunger Games: L'embrasementHunger Games: L'embrasementHunger Games: L'embrasementHunger Games: L'embrasement

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Haiyken 86 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines