Magazine DVD

[Test Blu-ray] House of Cards – Saison 1

Par Wolvy128 @Wolvy128

BR house of cards saison 1LA SÉRIE

Synopsis (saison 1):

Frank Underwood (Kevin Spacey), membre du Congrès démocrate et whip du gouvernement à la Chambre des représentants, a aidé Garrett Walker (Michel Gill) à devenir président des États-Unis en échange de la promesse de devenir Secrétaire d’État. Mais avant l’investiture de Walker, la chef de cabinet Linda Vasquez (Sakina Jaffrey) lui annonce que le Président n’a pas l’intention d’honorer sa promesse. Furieux, Underwood et sa femme Claire (Robin Wright), qui comptait sur la nomination de son mari pour développer son groupe d’activistes environnementaux dans d’autres pays, font un pacte pour détruire ceux qui l’ont trahi. Frank se met donc à la recherche de pions pour mener sa croisade, et il trouve pour cela le député de Pennsylvanie Peter Russo (Corey Stoll), manipulable grâce à sa vie privée dissolue, et la jeune et ambitieuse journaliste Zoe Barnes (Kate Mara), afin de tracer sa route vers les plus hauts postes.

Caractéristiques:

Pays – USA.
Démarrage – Février 2013.
Genre – Drame, Thriller.
Format – 52 minutes.

Casting:

Créateur – Beau Willimon.
Acteurs & Actrices – Kevin Spacey, Robin Wright, Michael Kelly, Kate Mara, Corey Stoll, Kristen Connolly, Constance Zimmer, Michel Gill, Sakina Jaffrey…

Bande annonce:

Critique: ★★★★★

Adaptée de la série britannique du même nom, House of Cards est une série américaine créée par Beau Willimon et produite, entre autres, par David Fincher et Kevin Spacey. Deux noms qui suffisent à eux seuls à attirer tous les regards vers elle. Et une fois qu’on y a jeté un œil, il est justement bien difficile de s’arrêter tant la série se révèle d’une qualité extrêmement élevée. Bénéficiant d’une photographie absolument somptueuse et d’un scénario complexe et captivant, la série peut surtout compter sur des comédiens de grand talent pour incarner à merveille des personnages déjà très intéressants sur le papier. Ainsi, Kevin Spacey est tout simplement remarquable dans la peau de Frank Underwood, un politique cynique et avide de pouvoir. Le personnage a tout pour être détestable mais l’interprétation de Spacey est telle qu’il en devient finalement irrésistible. Et le parti pris formel qui le voit s’adresser directement au spectateur par le biais de la caméra est une véritable idée de génie pour expliquer et décrire les rouages de la politique. A ses côtés, les personnages féminins, joués notamment par les excellentes Robin Wright et Kate Mara, ne sont pas en reste et jouissent d’une écriture plus étoffée qu’à l’accoutumée. Elles font effectivement partie intégrante de l’immense lutte de pouvoir qui s’exerce entre les différents milieux influents (gouvernement, médias, autorités…) décrits dans le show.

Mais l’intérêt de la série ne se limite pas à ce trio puisqu’elle développe en fait toute une galerie de personnages. Des personnages qui peuvent paraître très secondaires au tout début de la saison mais qui trouvent rapidement une raison d’être. En cela, elle rejoint d’autres grandes séries du moment, comme The Newsroom par exemple, qui parviennent à rendre tous leurs personnages intéressants. Cependant, si les deux séries se rejoignent en termes de qualité de réalisation, de scénario, de dialogues et même de casting, House of Cards souffre selon moi d’un léger manque d’émotion. En effet, le sujet de la série, et l’écriture des personnages, est telle qu’on ne s’attache pas véritablement à eux. L’ensemble peut donc paraître un peu froid même si je pense que c’est le but recherché quelque part. Néanmoins, heureusement que le personnage tourmenté de Peter Russo (formidablement interprété par Corey Stoll) est là car il constitue selon moi l’unique fibre émotionnelle de cette première saison. A titre personnel, c’est en tout cas le personnage auquel je me suis le plus attaché. Bref, vous l’aurez compris, House of Cards frappe très fort pour sa première saison et se place directement parmi les toutes meilleures séries actuelles. Si le sujet ne vous pas encore convaincu, l’écriture complexe des personnages et la superbe performance des acteurs devraient définitivement achever de vous convaincre.

Photo house of cards saison 1

LE BLU-RAY

Caractéristiques:

Audio – DTS-HD Master 5.1 : Anglais / Dolby Digital 5.1 : Français.
Image – 1080p HD / 2.00:1.
Sous-titres – Français, Anglais, Arabe.
Durée – 13 épisodes de 52 minutes.
Bonus – Aucun.
Éditeur – Sony Pictures Home Entertainment.

Photo:

Photo coffret house of cards saison 1

Contenu:

Disque 1

- Episode 1 (Chapter 1).
- Episode 2 (Chapter 2).
- Episode 3 (Chapter 3).

Disque 2 

- Episode 4 (Chapter 4).
- Episode 5 (Chapter 5).
- Episode 6 (Chapter 6).

Disque 3

- Episode 7 (Chapter 7).
- Episode 8 (Chapter 8).
- Episode 9 (Chapter 9).

Disque 4

- Episode 10 (Chapter 10).
- Episode 11 (Chapter 11).
- Episode 12 (Chapter 12).
- Episode 13 (Chapter 13).

Avis:

Chose étonnante, le coffret Blu-ray de cette première saison de House of Cards ne contient pas le moindre bonus ! Ce qui est particulièrement dommage car avec un tel sujet, je pense qu’il y avait vraiment matière à susciter des réflexions intéressantes dans les suppléments. Je me contenterais donc simplement de souligner la qualité technique immense du Blu-ray qui est doté d’une définition exemplaire et d’un rendu colorimétrique exceptionnel. Un vrai plaisir pour les yeux !

Disponible à partir du 13 décembre 2013 en DVD et Blu-ray.



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Wolvy128 10317 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines