Magazine Beauté

A stalavista, à la montagne on s’en va!

Publié le 21 décembre 2013 par Theworkingmum @theworkingmum1

La montagne, ça me gagne. La montagne, en été comme en hiver, il y a toujours un truc à faire. Pas de hic, c’est magique. La montagne me fait plus d’effet que la mer avec son grand bol d’air, j’ai l’impression que c’est la seule semaine de l’année où je respire vraiment, où tu n’as pas peur du taux de CO2.

montagne-eneigee

J’aime la montagne parce que c’est puissant, ces grands sommets aux pics pointus si hostiles, ça force le respect. J’ai la chance de pouvoir ressentir la montagne grâce à la pratique du ski. Ce n’est pas l’ambiance vin chaud ou raclette que je recherche (quoi que…). Juste la montagne. Juste skier pour toucher de plus près cette montagne qui me fascine.

aiguille du midi

Cette année, cette semaine à la montagne aura une saveur particulière. 4 ans que je n’ai pas été à la montagne en hiver et c’est surtout la première fois que j’aurais mes deux familles réunies: ma belle famille d’un côté et ma mère avec son chéri et enfant, petits-enfants de l’autre. Au total, nous serons 14. 14 répartis dans deux appartements.

Imagine l’ambiance: faire connaissance, trouver quelques sujets pour se mettre à l’aise tous ensemble, gérer les 5 enfants présents… J’ai toujours aimé les grands familles mais cette première rencontre comme toutes les premières fois soulèvent en moi quelques questions. J’ai hâte de voir les personnes qui me sont le plus chères ensemble et là, j’aurais l’appareil photo! C’est la famille de ma fille aussi, celle qui va l’entourer tout au long de sa vie alors j’ai hâte. J’ai hâte plus que je stresse de savoir si tout le monde va bien s’entendre. Nota bene: frérot, manque plus que toi

Imagine l’aspect logistique: gérer qui va skier à quelle heure, est-ce qu’il faut attendre ou pas sans vexer, qui va garder ma fille sans l’imposer pour que je puisse au moins partager quelques descentes avec super-papa-chéri (je parie que j’arrive en bas avant lui et pas sur les fesses), les repas et la vaisselle (d’ailleurs, nous avons fait quelques courses pour arriver le coffre de voiture plein)… Pas de grand suspens, je pense être parmi les premières à aller me coucher et me lever (vacances ne riment pas avec grâce mat pour ma fille)

Imagine si le temps est pourri, si ça foire quelque part?! Impossible. On sera dehors tout de même, la station est familiale: piste de luge, ski joëring, chiens de traineaux ou patinoire… J’ai envie de tout tester! La station est également peu haute (1 400 mètres) ce qui nous permet j’imagine d’improviser sans passer deux heures dans les lacets si jamais il y avait besoin… Une station peu haute est également idéale pour les petits car l’altitude peut causer quelques difficultés (baisse de pression et raréfaction de l’oxygène). Une station peu haute et dans les Alpes du sud pour se garantir si possible, un bon taux d’ensoleillement.

montagnes-neige-nuageux

Tu la ressens sans doute mon excitation (et heureusement en même temps) mais je n’oublie pas pour autant l’organisation (c’est dans mes gênes) :

  • Repas: nous avons prévu déjà de quoi faire quelques repas qui devront aller au plus grand nombre: soupe, cake, pâtes carbonara et bolognaises, raclette, ratatouille et quelques conserves… Idem, pour la fille de deux ans et demi, j’ai quelques petits pots et les compotes. Puisque nous y allons en voiture je ramène mixeur et moule à cake. Deux éléments qui dépannent aussi bien pour des plats que gourmandises!
  • Les jouets: il n’y a plus certains côtés pesant quand on voyage avec un nouveau né, on voyage presque léger (surtout qu’un lit parapluie nous attendra) mais on doit prévoir de quoi occuper les enfants et prévoir de ne rien oublier au retour. Ici, un bébé, des livres, un téléphone et de quoi dessiner. On fait léger car Noël va apporter bien d’autres jeux…
  • Le repas de Noël: c’est plus facile quand on reçoit car on a tout à portée de main. Dans la location, je ne sais pas quels ustensiles il y aura et d’ailleurs où ferons nous Noël? Je prévois quelques éléments de DIY et j’ai déjà la recette de la buche (un roulé au praliné). Il faut juste ne rien oublier!
  • Vêtements chauds: heureusement, j’ai retrouvé mes pantalons, gants et chaussettes. Pour ma fille, elle profite des après skis de sa grande cousine, elle a un blouson chaud et je prévois des collants et leggings sous les jeans!
  • La trousse à pharmacie: c’est toujours quand on ne prévoit rien qu’un truc pourri arrive alors Arnigel, Doliprane et sirop contre la toux sont déjà dans les valises. L’air à la montagne étant plus sec, il faut également beaucoup boire et humidifier les pièces.

Debrief dans une semaine car à la montagne la connexion internet n’est ni en Wifi ni en 3G: repos presque obligé

;-)

Et chez vous, mer ou montagne? Quel est votre meilleur ou pire souvenir de Noël? Quelle signification voulez-vous lui donner?

Joyeuses fêtes!

PS: Et je te l’ai dis que ma fille a été conçue à la montagne?

;-)

44.623591 6.205691

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Theworkingmum 2867 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte