Magazine Cinéma

Cinéma: "Nymphomaniac" de Lars von Trier

Par Paulo Lobo
WARNING: si vous comptez vous faire votre propre opinion sur la nouvelle folie de Lars von Trier, ne lisez pas ce qui suit! Ou alors lisez-le mais dites-vous que ce ne sont ici que mes premières impressions livrées à chaud!
............
Yes we did it! On s'est tapé l'avant-première de "Nymphomaniac" à l'Utopia - les volumes 1 et 2 s'il vous plaît, plus de quatre heures de projection, faut bien aimer le cinéma de LVT pour foncer tête baissée dans une pareille aventure!
Et alors? me demanderez-vous?
Et bien, un grand BOF!
J'avoue ma déception, en tout cas sur la totalité du volume 2, que j'ai trouvée décousue, bavarde, soporifique, tirée par les cheveux, grotesque... en un mot ENNUYEUSE.
Mon attention avait pourtant été bien accrochée sur le volume 1er, aussi longtemps en fait que Joe est interprétée par la très belle Stacy Martin, mais à partir du moment où Charlotte Gainsbourg investit totalement son personnage et sa quête sex-existentielle, c'est-à-dire en gros assez rapidement dès le début du volume 2, le récit devient balourd, répétitif et très souvent ridicule. Et la mise en scène de LVT ne retrouve plus jamais son souffle.
Tu m'en trouves bien désolé, mais sur ce coup-ci, Lars, je pense que tu t'es fourvoyé... Par contre, j'aime la façon dont tu as berné les clients en vendant ta marchandise: en effet belle opération de buzz sur les réseaux, qui a fait croire à une espèce de film porno et arty, alors qu'on peut difficilement imaginer d'oeuvre moins sexcitante que cette variation médico-clinique sur l'addiction sexuelle.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Paulo Lobo 1390 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines