Magazine Culture

Le festival Jazz’Med souffle le show

Publié le 13 janvier 2014 par Thierry Gil @daubagnealalune
Elisabeth Kontamanou (photo © Philippe Levy) et Cécile MCLorin Salvant, têtes d’affiches du festival d’hiver d’Aubagne

Elisabeth Kontamanou (photo © Philippe Levy) et Cécile MCLorin Salvant, têtes d’affiches du festival d’hiver d’Aubagne


Du 15 au 18 janvier, Aubagne tend le micro à quelques-unes des plus belles voix de la scène jazz

En 2013, le festival « Ça va jazzer » avait été l’un des temps forts du début d’année sur les scènes d’Aubagne et avait eu pour têtes d’affiches Bojan Z, Portal, Ahmad Compaoré, Christian Bon et Yves Laplane. Cette année, le festival devient « Jazz’Med » (pour Méditerranée et mélange des cultures) et tend le micro à quelques-unes des plus belles voix de la scène jazz. Aux côtés de talents régionaux invités à se produire au théâtre Comœdia et à L’Escale, Jazz’Med propose deux têtes d’affiches, deux grands noms de la scène internationale, Cécile Mc Lorin Salvant et Elisabeth Kontomanou. Premier rendez-vous mercredi soir avec un hommage à Duke Ellington au Comœdia avec des arrangements originaux pour trois voix, celles d’Evelyne Sornay, Emmanuelle Rivault et Vérène Fay, proposés par Gérard Maurin (contrebassiste et arrangeur), Patrice Galas au piano, le batteur Thiery Laroza et le trompettiste Michel Barrot.  Rendez-vous le lendemain à L’Escale (MJC) pour un café-jazz de derrière les fagots avec le trio César Swing qui fera voyager le public d’un répertoire à l’autre, de Django à Sinatra.

Le duo Julien Baudry et Benoit Paillard prend le relai le lendemain sur la scène du théâtre de la rue des Coquières avant que Elisabeth Kontamanou et Cécile Mc Lorin Salvant ne viennent à leur tour poser leurs voix et leurs empreintes de géantes sur cette première édition d’un festival aux petits soins avec les amateurs de jazz, et tout particulièrement de jazz vocal. Elisabeth Kontamanou sera vendredi soir sur la scène du Comœdia en duo avec le pianiste Gustav Karlstrom. Son style unique s’inscrit dans la tradition des grandes chanteuses de blues. Enfin, samedi soir, c’est une autre diva de la chanson qui est à l’affiche : Cécile McLorin Salvant. Couronnée en 2010 par le jury du concours international « Thelonious Monk » aux Etats-Unis, elle se place en digne héritière de Billie Holiday, Sarah Vaughan et Ella Fitzgerald. Elle sera accompagnée sur scène par Aaron Dielh au piano, Paul Sikivie à la contrebasse et Rodney Green à la batterie. En prélude à ce concert, une soirée de gala est proposée au Comœdia avec quelques-unes des plus belles voix de la scène jazz régionale parmi lesquelles Alice Martinez, Cathy Heiting et Benjamine Girolami qui est à la fois chanteuse, coach vocal et l’un des principaux artisans de ce festival appelé à grandir.

Thierry GIL

Renseignements : par téléphone au 04 42 18 19 88 (théâtre Comœdia) ou au 04 42 19 17 17 (MJC-L’Escale). Programme détaillé sur le site dédié jazzmedaubagne.wordpress.com


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Thierry Gil 4963 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines