Magazine Culture

Les Vampires de Chicago, tome 7 : permis de mordre de Chloé Neill

Par Kllouche
Les Vampires de Chicago, tome 7 : permis de mordre de Chloé Neill
  • Informations:
Editions MiladyParu le 31 octobre 2013408 pages 8.20€Pour l'acheter
  • Résumé:
Là où il y a des vamps, il y a des ennuis ! Deux solitaires ont disparu sans laisser de traces. Moi, Merit, chargée de la protection de ma Maison, je n'en suis pas à ma première enquête. Cependant celle-ci pourrait bien s'avérer la plus dangereuse. Quelqu'un s'en prend aux vampires de Chicago, et n'importe qui pourrait être le prochain sur sa liste. Avec l'aide de mon Maître, Ethan Sullivan, c'est à une véritable course contre la montre que je vais devoir me livrer. Mais confrontée à d'anciens démons et à des alliances secrètes, je vais devoir admettre que mon ennemi est bien plus puissant que tout ce que j'ai pu imaginer.
  • Mon avis:
[Dans cet article, je vais vous parler du septième tome d'une saga. Il est difficile de ne rien dévoiler des informations tirées des épisodes précédents. J'ai tout de même essayé de rester dans le vague en espérant que cela ne gênerait pas la compréhension de ce que j'ai aimé ou pas ... Et si vous ne voulez pas lire la suite, contentez-vous de vous mettre à jour dans cette saga pardi !!]
Les vampires de Chicago fait partie des rares séries dans lesquelles je suis à jour. Et cela n'arrive que lorsque je suis particulièrement emballée. Malheureusement, il arrive toujours un moment dans les sagas à rallonge où l'intrigue s'essouffle, où l'histoire tire en longueur et où l'intérêt se dissipe. Les vampires de Chicago n'y échappait pas. Après un tome 5 un peu moins bon, le tome 6 avait été une véritable déception. Je redoutais donc franchement la qualité de ce tome 7. Eh bien je me suis lourdement trompée. Non seulement j'ai adoré, mais en plus c'est à mes yeux le meilleur tome de toute la série!
Plusieurs points ont fait la différence dans ce tome. Il y a tout d'abord les personnages. Miracle, ô grandiose et inespéré miracle: toute la maison Cadogan  peut enfin les acclamer à grands cris: les "Methan" sont officiellement ensemble! Genre vraiment ensemble! Chloé Neill ne nous a pas fait le coup de nous annoncer la chose en fin de tome 6 pour finalement se rétracter dans ce tome 7 et nous les re-séparer (quoi que je suis persuadée qu'elle y a pensé!). Et encore plus étonnant pour de la bit-lit, Ethan et Merit ont beau filer le parfait amour (bon, ils se disputent quand même hein faut pas pousser mémère non plus!), il n'y a pas une seule scène de sexe de tout le bouquin. Et je pense que Chloé Neill est la seule à l'avoir compris, ne pas noyer le roman sous une multitude de passages érotiques ne veut pas dire que lectrices n'apprécieront pas ! C'est même tout le contraire et l'une des raisons pour lesquelles j'aime autant cette série! Le fait qu'on se concentre d'avantage sur l'enquête et les problèmes politiques que sur les moments de batifolages des héros permet de construire au fil des tomes un univers plus complet et plus solide. Et le fait que ce soit les sentiments et non les émotions physiques des personnages qui soient mis en avant nous aide bien plus à nous attacher à eux. Et l'auteur le rend d'ailleurs très bien. On n'a aucune envie de lâcher Ethan et Merit de toute la lecture. C'est une période troublée pour la maison et il est curieux de voir comment deux personnages pourtant pas très sociables se tournent vers leurs amis et collègues pour faire front tous ensemble.
Ensuite, les intrigues m'ont totalement convaincue. L'on suit en parallèle deux trames tout aussi intéressantes l'une que l'autre. D'un côté on a l'enquête traditionnelle. Deux vampires solitaires ont disparus. Merit est appelé à la rescousse pour les retrouver. Evidemment, elle ne sera pas seule. Jonah, son partenaire de la G*R*, va lui prêter main forte, attisant la jalousie d'Ethan. Quand les deux solitaires disparus sont retrouvés décapités et que d'autres vampires suivent, assassinés au sein même de leur maison, les choses vont se corser pour nos vampires. D'un autre côté, la maison Cadogan a voté dans le tome 6 sa séparation du presidium, groupe de vampires basé en Europe et dirigeant les maisons des Etats-Unis. Ce tome consiste donc à mettre en place la cérémonie de séparation et la vie post presidium. Evidemment, les ennemis d'Ethan vont tous faire pour lui mettre des bâtons dans les roues. Autant  dire que ce tome est très très riche en stratégies politiques, légales, économiques, etc. On voit comment le système et les relations fonctionnent. C'est avec grand plaisir qu'on découvre que l'auteur a vraiment réfléchi au monde qu'elle construisait. Il n'y a rien qui paraisse plus pas crédible que dans les tomes précédents. Les changements dans l'intrigue marchent à merveille!
Enfin, la fin s'est révélée tout à fait satisfaisante. Pour une fois, Chloé Neill ne nous met pas un couteau sous la gorge, nous laissant nous pauvres lecteurs comme des âmes en peine réclamant la suite à corps et à cris. On sent bien que la fin de la saga se rapproche puisqu'il n'y a plus vraiment matière à nous refaire le coup de la fin du tome 4. Ici, la fin marque plutôt une page qui se tourne et l'amorce d'une nouvelle ère à Chicago. En soit, cette fin aurait très bien pu marquer l'arrêt de la série. La boucle est bouclée, il n'y a pas vraiment de cliffhanger. L'histoire se finit sur une espèce de cessez-le-feu entre les camps qui s'opposent et même si les intrigues secondaires n'ont pas encore été réglées, on se satisfait tout à fait de ces légères ouvertures. Pourtant, on ne parle pas du "calme avant la tempête" pour rien. On se doute bien que la situation mise en place à la fin de ce tome va amener à de grandes complications. En bref, j'ai adoré cette fin qui marque vraiment la fin d'une ère, la conclusion d'un temps, mais qui contient toujours des fissures, qui vont sans aucun faire tomber le mur dans le prochain tome.
Vous l'aurez compris, ce tome représente selon moi un renouveau pour cette série qui commençait à perdre de la vitesse. J'ai adoré tout simplement. Et je vous recommande très fortement de vous plonger dans cette lecture!9/10

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Kllouche 721 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines