Magazine Culture

Grammy Awards 2014: Ce qu’il faut retenir

Publié le 27 janvier 2014 par Wtfru @romain_wtfru

US-MUSIC-GRAMMY AWARDS-SHOW

_

La grande messe musicale américaine a délivré son verdict cette nuit au Staples Center de Los Angeles. Et notre bon vieux pays termine en vainqueur avec 5 Grammys pour Daft Punk, dont celui tant convoité de l’album de l’année. A coté de ça, l’escroquerie Macklemore repart avec 4 trophées dans l’escarcelle, notamment le Grammy de l’album rap devant Drake, Jay-Z, Kanye mais surtout Kendrick Lamar, le grand perdant de la soirée (7 nominations pour aucune récompense). A qui il a envoyé un texto pour s’excuser de lui avoir « voler » ce titre.
Sinon la jeune Lorde, révélation 2013, prend le prestigieux Grammy du titre de l’année grâce à l’efficace Royals et Pharrell Williams a été élu producteur de l’année (sans blague ?).

Pharrell qui rentre chez lui avec le titre honorifique du plus joli chapeau également. Un accessoire qui connaît son heure de gloire depuis quelques heures sur Internet avec pages facebook, compte Twitter et mêmes dans tous les sens.
On retiendra aussi la petite phrase de Jay-Z pour sa fille après obtention du 18e Grammy de sa carrière « I want to tell Blue, Daddy got a gold sippy cup for you« .

Mais ce qui fait le succès de cette cérémonie, c’est avant tout les différents lives et collaborations exclusives qui la garnissent. Et cette année fût un excellent cru, il faut bien l’avouer. Entre l’ouverture ultra hot de Beyoncé & Jay-Z sur Drunk In Love, la « réunification » des Beatles Paul McCartney et Ringo Starr, le show très mariage pour tous de Macklemore avec Madonna et Queen Latifah, la performance haute tension de Kendrick Lamar accompagné du groupe Imagine Dragons (peut être la meilleure de la soirée) et bien évidemment le combo gagnant Daft Punk + Nile Rodgers + Pharrell Williams + l’immense Stevie Wonder pour un mash-up Get Lucky/Freak/Another Star qui aura ambiancé toute la salle, il y en a eu pour tout les goûts.

On vous laisse d’ailleurs avec ces différentes prestations ainsi que les principaux lauréats de la soirée:

_

Album de l’année: Daft Punk – Random Access Memories
Chanson de l’année: Lorde – Royals
Enregistrement de l’année: Daft Punk feat. Pharrell Williams & Nile Rodgers – Get Lucky
Révélation de l’année: Macklemore & Ryan Lewis
Album Pop de l’année: Bruno Mars – Unorthodox Jukebox
Album électro de l’année: Daft Punk – Random Access Memories
Album Rock de l’année: Led Zeppelin – Celebration Day
Album musique alternative de l’année: Vampire Weekend – Modern Vampires of the City
Album R&B de l’année: Alicia Keys – Girl on Fire
Chanson R&B de l’année: Justin Timberlake – Pusher Love Girl
Album Rap de l’année: Macklemore & Ryan Lewis – The Heist
Chanson Rap de l’année: Macklemore & Ryan Lewis – Thrift Shop
Collaboration Rap de l’année: Jay-Z & Justin Timberlake – Holy Grail
Producteur de l’année: Pharrell Williams
Toutes les récompenses ici

_

Beyoncé & Jay-Z – Drunk In Love

_

Kendrick Lamar & Imagine Dragons – Radioactive/Ma a d City

_

Paul Mc Cartney & Ringo Starr – Queenie Eye

_

Daft Punk feat. Nile Rodgers, Pharrell Williams & Stevie Wonder – Get Lucky/Freak Out/Another Star

_


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Wtfru 11406 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine