Magazine Cuisine

Diplomatie, une adaptation réussie

Par Marinouaustralie
Adaptée de la pièce de théâtre à l'affiche durant de très longs mois à Paris, le réalisateur allemand Völker Schlöndorff réussit un film passionnant, d'une grande richesse historique. Le film revient sur la nuit décisive qui s'est jouée entre les 24 et 25 août 1944, alors que les divisions alliées étaient sur le point de rejoindre et libérer Paris. Cette nuit-là, le Gouverneur de Paris, le Général Von Choltitz, se prépare sur ordre d'Hitler à faire sauter Paris. La plupart des ponts de Paris sont minés, la dame de fer prête à s'écrouler, l'Opéra, la Concorde sur le point de s'écrouler.  Le Consul suédois de Paris, Raoul Nördling, le rejoint ce soir-là pour essayer de convaincre le général allemand de l'absurdité d'un tel ordre, de ses conséquences s'il était mis à exécution ... il faudra pour lui user et abuser de toutes les armes de la diplomatie pour parvenir (ou non) au résultat escompté. Au théâtre, il s'agissait d'un huis-clos. Dans le film, on aperçoit les abords de l'hôtel, des incessants vas et vients dans les couloirs de l'hôtel Meurice, où le général a pris ses quartiers. Le film est porté par deux grands acteurs : Niels Arestrup qui a récemment remporté le César du meilleur second rôle et André Dussollier. Les deux hommes se font face à face ; ils sont tous les deux forts, puissants, d'un charisme fou. Le texte est d'une grande qualité, les acteurs font preuve d'une grande force de conviction. On est bluffés par leur interprétation qui est tout simplement magistrale! Un très bon film en ce début d'année qui rappelle que cette nuit-là, Paris aurait pu ne plus être non plus. 

feed://cookingenaustralie.blogspot.com/feeds/posts/default?alt=rss

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Marinouaustralie 33 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte