Magazine Culture

Jean Follain – Parler seul (1947)

Par Stéphane Chabrières @schabrieres

Jean Follain – Parler seul (1947)Il arrive que pour soi
l’on prononce quelques mots
seul sur cette étrange terre
alors la fleurette blanche
le caillou semblable à tous ceux du passé
la brindille de chaume
se trouvent réunis
au pied de la barrière
que l’on ouvre avec lenteur
pour rentrer dans la maison d’argile
tandis que chaises, table, armoire
s’embrasent d’un soleil de gloire.

*

It happens that one pronounces
a few words just for oneself
alone on this strange earth
then the small white flower
the pebble like all those that went before
the sprig of stubble
find themselves re-united
at the foot of the gate
which one opens slowly
to enter the house of clay
while chairs, table, cupboard,
blaze in a sun of glory.

***

Jean Follain (1903-1971)Exister (1947) – Translated by W. S. Merwin



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Stéphane Chabrières 12968 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines