Magazine Concerts & Festivals

Eriksson Delcroix - You Raskal You, Ancienne Belgique ( Club), Bruxelles, le 18 mars 2014

Publié le 18 mars 2014 par Concerts-Review

The Partchesz semblent non pas avoir été laissés à l'écurie aux bons soins d'un palefrenier diligent, mais bien envoyés à Cureghem, désormais Nathalie et Bjorn se déplacent sous l'appellation Eriksson Delcroix.

 L'an dernier au Candelaershuys, avant la sortie de ‘For Ever’, ils étaient Bjorn Eriksson and Nathalie Delcroix, pour cette longue tournée de promotion, les prénoms sont oubliés.

DSC08863.JPG

Avec Fred Cerise on se souvient avoir vu le couple entouré d'une vingtaine de spectateurs, heureusement, et c'est justice, tout auréolés du succès de  'The Broken Circle Breakdown' pour lequel Bjorn a signé le soundtrack, les salles de concert sont bien garnies pour accueillir la cowgirl de Kalmthout et son moustachu.

DSC08786.JPG

En support  le Club propose You Raskal You!

Euh, non, ce n'est pas le Vieille Canaille de Serge , mais il est possible que  'I'll Be Glad When You're Dead', écrit par Sam Theard en 1931, soit à l'origine du nom de scène qu'ont choisi ces jeunes gens de Hoogstraeten.

 Guy Brees (vocals, keys, gt) , Maarten Michielsen ( (gitaar) , Raf Vorsselmans ( bass), Tijl Piryns ( drums, trumpet,

DSC08771.JPG
vocals), Rienk Michielsen( (vocals, gitaar) ont déjà fêté quelques anniversaires, en 2011 un full cd ( Reverb Kisses) était distribué par Rough Trade, 2013, naissance d'un petit frère, «It takes a whole lot of fools to build a pyramid, but love just takes two», baignant dans un univers romantico-pop de qualité.

En 2011, le groupe avait impressionné la presse flamande lors du Crossing Border Festival, en 2013 RifRaf parle de filmische ‘Americana’.

Le set de près de 50'  nous a séduits, si la guitare de Maarten présente des accents Americana, l'ensemble est  pourtant plus proche d'une pop mélodieuse à la Crowded House avec un sérieux clin d'oeil vers Crosby, Stills and Nash.

Du travail soigné et avenant!

'It's gone' voyant Guy aux lead vocals ouvre, les harmonies vocales et les lignes de guitare ciselées charment.

Toujours en mode ballade 'Blue Alps', avec cette fois-ci Rienk au chant.

Ces vocaux alternés constituent d'ailleurs un des atouts majeurs du set.

Après une promenade alpestre, Cupidon décide d'envoyer une flèche dorée , 'Golden Arrow', titre aussi soyeux que le 'Sister Golden Hair' d'America.

Le mélancolique  'Reverb Kisses' est dédié à Thomas un gars de chez Rough Trade décédé il y a peu.

Formidables interventions de Maarten!

DSC08794.JPG

DSC08785.JPG

Le country/bluegrass 'Bucket and the rag' sonne comme du Chet Atkins ayant jammé avec les Byrds, tandis que 'Lover' nous rappelle le groupe de feu Paul Despiegelaere, The Machines.

'Taken by surprise'  ne nous  a pas surpris, il reste dans la veine soft rock fluide, tout comme l'apaisé 'Peace of mind'.

Un virage alt.country avec 'The Plow', le highlight du set, puis le poppy 'My love' qui met un terme à ce gig apprécié.

DSC08827.JPG

Eriksson Delcroix

DSC08823.JPG

T'as bien vite compris qu'il ne sera pas question d'un petit concert intimiste ce soir, ils ne seront pas moins de sept à prendre place sur le podium, et pas des canards boiteux: Nathalie Delcroix ( quelle voix.../ shakers et autoharp) - Bjorn Eriksson ( voix mâle et guitares)- Daddy cowboy hat  Karl Eriksson ( banjo, vocals) - Peter Pask ( basses dont une basse ukulele ) -Tim Coenen ( guitares) -Elko Blyweert ( guitares) et Alain Rylant aux drums, les plus beaux specimen du zoo d'Anvers, ceux que Bart De Wever ne veut pas échanger contre un couple de pandas!

DSC08847.JPG
Bruxelles, faites comme nous, mettez vous à l'aise, on commence... en duo, ce sera le traditional des Appalaches, 'Old Bangum' , histoire de nous embarquer d'emblée chez les Ricains!

Enchaînement immédiat, toute la troupe attaque  ' Home is where the angels roam', l'ange Nathalie fait un joli contrepoint au baryton de son compagnon, Elko décore le country tune de fines lignes de guitare et d'ebow-effects étonnants.

Une première claque de dimension!

'The sound of you' est la plage la plus romantique de 'For Ever' précise Bjorn , le zither de Nathalie fait cling, cling, cling... faudra remédier à la situation.

' Nashville Tennessee' et ses close harmonies nous rappelle que Nathalie et Bjorn pratiquaient ce genre bien avant les nominés Civil Wars.

Superbe est faible!

L'annoncé comme sombre  'Pretty little souls' suit, si l'accompagnement musical est relativement léger, le thème l'est moins, le monde que nous avons à offrir aux nouveaux-nés est plus que moche...pretty little souls vaut mieux rester away from here.

Applause pour mon padre au banjo, voici le gospel ' Time is winding up' qui était déjà

DSC08817.JPG
au répertoire des Partchesz .

Nathalie se permet quelques acrobaties vocales périlleuses.

'The last thing on my mind' de Tom Paxton, du country folk classique!

Dit is een ode au premier groupe de Bjorn, Hank Van Damme,  dixit Miss Delcroix, dans le line-up il y avait Hank Williams et l'intellectuel de gauche, Jean-Claude Van Damme... les April Fools sont précoces cette année!

Le swampy instrumental 'Riding on a snake with a bottle of tequila in my hand' par contre ne prête pas à sourire, du grand art!

Un classique, 'High on a mountain top', du bluegrass sans fiddle!

Quel est le lien entre une pute et un cimetière de voitures?

Ecoute le sinistre  ' At the car graveyard'!

DSC08865.JPG

DSC08851.JPG

Une invitée, Bruna, la fille de Bjorn vient vocaliser pendant 'Walking' qui nous rappelle certains Nick Cave.

Le voyage roots nous conduit en Louisiane pour le cajun tune 'Danse le Mardi Gras' chanté par Daddy Ericksson.

Quoi, Fred, tu crois que t'aurais pu remplacer Alain au triangle, t'es fort en math?

Bjorn, gamin, était voisin de Derroll Adams, en hommage au  gars le plus célèbre de Portland on aura droit à 'The Valley'.

Une version hypnotique magistrale, avec un moment de magie pure lorsque tout le club a fredonné la mélodie.

That was it, folks!

Avec Fred, on est d'accord, un des concerts mémorables de ce début d'année!

DSC08860.JPG

Bis

Le tendre  'Black Jack David' suivi du bluegrass' Black Mountain Rag'.

 Le bluegrass est originaire d'Irlande tient à nous rappeler Bjorn, les Irish  fiddle tunes ont été importées sur le Nouveau Continent pour devenir gazon bleu.

Un dernier étalage des talents de cette fine équipe puis une longue séquence merchandising.

DSC08877.JPG

Prochain concert, le 20 mars au Rex à Essen!


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Concerts-Review 35011 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte