Magazine Cinéma

« 3 Days To Kill », Kevin Costner revient sous la direction de Luc Besson

Publié le 23 mars 2014 par Journal Cinéphile Lyonnais @journalcinephil

3 days of kill

De Joseph McGinty et Luc Besson
Avec : Kevin Costner, Hailee Steinfeld, Amber Heard
Etats-Unis/France, 2014, 1h57
Date de sortie 19 mars 2014

Kevin Costner revient sur les écrans dans « 3 Days To Kill », une comédie d’action explosive signée Joseph McGinty et produite par Luc Besson. Une chose est sûre, Kevin Costner reste une icône. Pour preuve, l’acteur a bien vieilli puisqu’à 59 ans, il dégage toujours autant de charisme.

3 days of kill.1jpg

Paris, cadre idéal du film

La ville de Paris joue un rôle essentiel dans le film. En effet, Paris est présentée comme une ville moderne qui sert de cadre idéal pour l’action de « 3 Days To Kill ».

De l’action mais aussi beaucoup d’humour

Outre de l’action à revendre, ce film fait preuve de beaucoup d’humour avec des scènes intimistes dans lesquelles Kevin Costner et ses partenaires féminins à l’écran excellent.

3 days of killl 2

La touche française

Dans ce projet, Joseph McGinty s’est associé à un réalisateur français, en la personne de Luc Besson. Depuis toujours, Luc Besson aime diriger des acteurs de renommée internationale. Après Liam Neeson dans « Taken » et Robert De Niro dans « Malavita », c’est maintenant au tour de Kevin Costner de briller dans « 3 Days To Kill ».

Besson

Synopsis :

Ethan Runner est un redoutable agent secret résolu à renoncer à sa vie trépidante pour se rapprocher enfin de sa femme et sa fille, qu’il a longtemps tenues à distance pour les protéger. Lorsqu’on lui impose une ultime mission, il doit mener de front les deux combats les plus difficiles de sa carrière : traquer un dangereux terroriste et s’occuper de sa fille adolescente pour la première fois depuis dix ans.

En conclusion, vous devez aller voir ce film. Un très bon casting bien exploité avec un Kevin Costner au top de sa forme. De l’action à revendre avec beaucoup d’humour. Tous les ingrédients sont réunis pour passer deux bonnes heures dans les salles obscures.

D. Popof

0.000000 0.000000

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Journal Cinéphile Lyonnais 15243 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines