Magazine Cinéma

Et si Le Pain Quotidien devenait Starbucks ?

Par Misteremma @misteremma

Alors que j’étais à New York en janvier dernier, je me rendais compte qu’il y avait pratiquement plus de Pain Quotidien que de Starbucks ! J’en avais même trouvé dans la gare de Washington. Ces propos sont bien évidemment excessifs mais tout de même : la croissance est bien présente.

Une croissance que le CEO de Starbucks a remarqué également. « J’ai eu quelques contacts informels avec Howard Schultz » déclare le patron du Pain Quotidien, M. Herbert, au journal De Tijd. La marque aux 19 000 salons de café à travers le monde aurait proposé plusieurs centaines de millions d’euros pour acheter la chaîne de boulangeries artisanales belges. Une offre que Le Pain quotidien a refusé !

Il était intéressé par le Pain quotidien et m’a expliqué qu’il rêvait que les gens dans ses magasins ne viennent pas qu’acheter du café, mais restent aussi pour manger et dépenser davantage d’argent. Nous avons finalement refusé son offre car nous nous sentons assez forts pour continuer notre expansion seuls.

La marque Starbucks aurait-elle un problème de positionnement ? M. Schultz aurait reconnu que le modèle du Pain Quotidien était excellent et qu’il est à la recherche de diversification afin que sa clientèle achète autre chose que du café ou même des CD et des tasses vides !

Le Pain Quotidien, quant à elle, n’a pas du tout le même positionnement : Pour grandir rapidement, beaucoup de marques veulent faire un peu de tout pour tout le monde. Et donc… rien pour personne. Notre menu est quasiment le même par rapport à celui d’il y a vingt ans.

La société belge va poursuivre son expansion à son rythme en ouvrant de nouveaux magasins dans le sud de la France, à Chicago et à Hong Kong.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Misteremma 42529 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte