Magazine Cinéma

Jeudi 24 avril 2014 à 20h00, au cinéma Comoedia, projection/rencontre "Night Moves" de Kelly Reichardt

Publié le 18 avril 2014 par Journal Cinéphile Lyonnais @journalcinephil

Jeudi avril 2014 20h00, cinéma Comoedia, projection/rencontre La projection sera suivie d’une discussion. 

En partenariat avec l’Université Populaire de Lyon

Plus d’informations sur la séance sur www.cinema-comoedia.com

Jeudi avril 2014 20h00, cinéma Comoedia, projection/rencontre

Night Moves
Kelly Reichardt
Avec Jesse Eisenberg, Dakota Fanning, Peter Sarsgaard
Etats-Unis. 2014 – 1h47
Date de sortie : 23 avril 2014

Synopsis
Josh travaille dans une ferme biologique en Oregon. Au contact des activistes qu’il fréquente, ses convictions écologiques se radicalisent. Déterminé à agir, il s’associe à Dena, une jeune militante, et à Harmon, un homme au passé trouble. Ensemble, ils décident d’exécuter l’opération la plus spectaculaire de leur vie…

Jeudi avril 2014 20h00, cinéma Comoedia, projection/rencontre

A propos du film

Night Moves signe la quatrième collaboration entre la réalisatrice Kelly Reichardt et l’écrivain et scénariste Jonathan Raymond, après La Dernière Piste (2011), Wendy et Lucy (2009) et Old Joy (2007).

Pour Kelly Reichardt, Night Moves se rapproche davantage d’un "thriller avec un petit t", un film de personnages couplé à un film de braquage, que d’un film engagé destiné à porter un message quelconque sur l’écologie ou l’activisme tels qu’ils se traduisent dans nos sociétés : "Mon coscénariste John Raymond et moi sommes politiquement engagés mais nous avons écarté notre opinion du film. Nous sommes restés fidèles et honnêtes avec nos personnages, même si nous ne partageons pas leurs idées. Je n’ai pas de message politique à faire passer dans mes films, je ne connais pas les réponses aux problèmes de notre temps. "

Le scénariste et le producteur du film ont tous les deux grandi dans l’Oregon, tandis que la réalisatrice Kelly Reichardt y vit en alternance avec New York. Night Moves est le quatrième long-métrage de la cinéaste américaine à avoir été tourné dans les grands espaces de cette région du nord-ouest des Etats-Unis, et plus particulièrement dans le sud de l’Oregon : "Si mes films sont ce qu’ils sont, c’est grâce à la douceur de l’Oregon. Et puis on travaille dans le calme, loin de l’agitation hollywoodienne, loin des agents, c’est comme si on tournait des films de famille ou d’amis, c’est très intime et agréable. Et j’adore faire mes recherches et repérages dans l’Oregon."

Le producteur Edward R. Pressman a déposé plainte contre le film en septembre 2012, exigeant l’arrêt de son tournage puisque jugé trop proche du roman "The Monkey Wrench Gang" (Le gang de la clef à molette) publié en 1975 par l’essayiste et activiste écologique radical Edward Abbey. Selon ses accusateurs, le roman – dont une adaptation par Henry Joost et Ariel Schulman étaient prévue au cinéma – aurait été plagié pour les raisons suivantes : les deux œuvres ciblent leur histoire sur la destruction d’un barrage, le principal fabricant de bombes est, dans les deux cas, un homme accro à la bière qui a appris à manier les explosifs lors de sa formation militaire, et enfin, une jeune femme âgée d’une vingtaine d’années connaît une relation sexuelle avec ce fameux fabricant.

Jeudi avril 2014 20h00, cinéma Comoedia, projection/rencontre

Festival 

Night Moves a remporté le Grand Prix lors de la 39ème édition du Festival du Cinéma Américain de Deauville.

45.747487 4.835637

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Journal Cinéphile Lyonnais 15243 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines