Magazine Cinéma

Cinéma : Une rencontre

Par Framboise32

une belle rencontre

Comédie romantique française de Lisa Azuelos avec Sophie Marceau, François Cluzet, Lisa Azuelos, Alexandre Astier, Arthur Benzaquen, Jonathan Cohen, Niels Schneider, Stéphanie Murat, Olivia Côte, Syrus Shahidi, Lily Taïeb, Jules Benchetrit, Tatiana Khayat, Stylane LeCaille, Thaïs Alessandrin

Synopsis : Elsa écrivain, et Pierre, avocat, se croisent lors de la soirée de clôture d’un salon du livre : un regard, un briquet qui change de mains, des rires un peu trop nerveux, le frémissement d’une histoire possible… Une rencontre ? Sauf que la vie de Pierre, c’est d’abord sa famille : ses enfants et Anne, sa femme depuis quinze ans, celle qui l’aimera toujours, et qu’il aimera toujours, en dépit de la routine et du temps qui passe, il le sait. Elsa, de son côté, se reconstruit peu à peu suite à un divorce compliqué, se partageant entre l’écriture, ses ados qui grandissent trop vite, ses amies et une histoire légère comme l’air avec Hugo, son jeune amant. Pour elle, l’homme marié est un tabou et même pire : une erreur. Pourtant… Dès le premier regard, la rencontre de Pierre et Elsa s’inscrit dans une temporalité différente, comme si présent et futur possible se dédoublaient, s’entrechoquaient… jusqu’à créer une réalité où tout serait possible.

Une rencontre est le 6è film de la réalisatrice. A la production d’Une Rencontre, on retrouve  les producteurs Romain Le Grand et Florian Genetet-Morel(La Belle et la Bête de Christophe Gans ou Zulu de Jérôme Salle). Romain Le Grand la production (associée) a produit également La Grande Bellezza de Paolo Sorrentino , Oscar du Meilleur film étranger. Une rencontre propose pour la première fois un rôle romantique à François Cluzet. Une Rencontre est dédié à l’actrice Valérie Benguigui, amie de Liza Azuelos,  décédée en 2013 des suites d’un cancer du sein.

Autant j’avais aimé Lol, autant Une rencontre me laisse perplexe. Le jeu amoureux du couple Cluzet/Marceau est  plaisant. La réalisatrice a pris le parti de nous présenter des scènes qui n’existent que dans l’imagination ou le futur possible. La première fois c’est plaisant mais on se lasse. L’idée du film est intéressante, le passage à l’acte, l’hésitation, l’histoire d’amour est belle mais cette facon de la présenter la dessert.

Sophie Marceau est toujours aussi belle, en femme fatale ou en femme naturelle. Elle est rayonnante. François Cluzet en amoureux hésitant fidèle à sa femme et à sa famille est convaincant. Le couple François Cluzet Liza Azuelos ne fonctionne pas (Du au jeu désastreux de la réalisatrice, elle n’est absolument pas convaincante). Elle n’a aucune spontanéité. Les autres seconds rôles, intéressants, sont très bien distribués, de Alexandre Astier,  à Jonathan Cohen en passant par le jeune Jules Benchetrit. 

Une belle rencontre est une comédie romantique (bourgeoise) qui tourne en rond, heureusement servie par un duo charmant et charmeur et à une courte durée (1h20)

une belle rencontre
522572.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx
528041.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Sortie le 23 avril 2014 – distribué par Pathé distribution


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Framboise32 28519 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines