Magazine Cuisine

Et si c'était ça le paradis....

Par Claudeoliviermarti
Pour moi, la cuisine rime avec convivialité et bon moment. J’ai autant de plaisir à aller déguster un « simple » plats de pâtes maison en Italie que de découvrir un plat grandiose dans un restaurant étoilé. Ce moment passé autour de la table, à discuter, partager, se faire plaisir, qui n’aime pas ça ? 
Et si c'était ça le paradis....Nous avons à nouveau passé un moment exceptionnel dans mon restaurant préféré, le Pérolles de Pierrot Ayer et toute son équipe ce midi. Nous avons eu la chance de passer ce repas en table d’hôte, au milieu de la brigade et du chef qui préparait les menus. 
Et si c'était ça le paradis....Et si c'était ça le paradis....Et si c'était ça le paradis....Et si c'était ça le paradis....A nouveau, un grand moment pour moi qui adore voir « l’envers du décor » et tout ce qui se passe en amont d’une assiette d’un grand chef ! Une brigade organisée, un sens du détail imparable, un grand « orchestre » qui joue devant nous, devant cet imposant piano… tellement beau à voir ! Et si c'était ça le paradis....Et si c'était ça le paradis.... Nous commençons avec des dés de thon rouge marinés et petit guacamole épicé, pour nous mettre en appétit. Très bons produits évidement, et des couleurs déjà plein l’assiette !  Et si c'était ça le paradis....
 Nous poursuivons avec l’entrée du chef, un homard sur un lit de purée de petits pois frais et accompagnement. A nouveau un plat très fin et très frais, de saison. Et si c'était ça le paradis....La 2ème entrée, mon très gros coup de cœur de la journée. Pierrot étant le pape du foie gras et je pèse mes mots, cette entrée autour de l’asperge blanche de notre région, réduction de jus d'orange et d’un foie gras poêlé ne pouvait que me parler. 
Et si c'était ça le paradis....A tel point que nous avons redemandé une 2ème assiette et avons eu même la chance d’aller la cuisiner avec le chef qui nous donnait ses conseils sur la cuisson de l’asperge et comment réaliser la sauce à base d’orange. Un très beau sucré salé qui restera graver dans ma mémoire pour un bon moment, et certainement aussi à Pascal qui a eu la chance de cuire le foie gras ;) !
Et si c'était ça le paradis....Et si c'était ça le paradis....Nous poursuivons avec le plat de résistance avec le veau, sauces aux giroles et ail des ours. Présentation raffinée sur ces grandes assiettes noires, une viande très tendre et parfumée, cuisson parfaite, avec des petits légumes et pomme de terre. Un grand plat ! 
Et si c'était ça le paradis....Place ensuite aux fromages, purs chèvres pour moi aujourd’hui et ensuite, pré dessert avec une variation autour de la fraise avec une soupe de fraise, sorbet et blanc manger au pamplemousse, très frais et avec beaucoup de peps ! 
Et si c'était ça le paradis....Et si c'était ça le paradis....Et pour finir, un dessert autour de la rhubarbe à la vanille, sorbet rhubarbe et croquant aux amandes et romarin. Encore une fois, en plein dans le mille. 
Et si c'était ça le paradis....Et si c'était ça le paradis.... Et si c'était ça le paradis....Un repas digne de la réputation du chef, qui , rappelons-le, est le promu romand 2014 du G&M ! Bravo Pierrot et encore merci pour ce superbe moment !PS : Évelyne, nous avons beaucoup pensé à toi en dégustant tout ceci, promis ;) ! Restaurant Le Pérolles
Pierre-André Ayer
Boulevard de Pérolles 18a
CH-1700 Fribourg
18 pts G&M et 1 étoile MichelinCopyright ©: Mes photos et mes textes sont protégés par un contrat Creative Commons. Merci de lire les conditions et de les respecter !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Claudeoliviermarti 3925 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines