Magazine Cinéma

Les Maîtres de l'horreur (Masters of Horror)

Publié le 12 mai 2014 par Cinephileamateur
Les Maîtres de l'horreur Crée par : Mick Garris.
Réalisé par : John Carpenter, Tobe Hooper, Dario Argento, Joe Dante, John Landis, Takashi Miike, Stuart Gordon, Tom Holland, Brad Anderson...
Avec : Robert Englund, Ron Perlman, Udo Kier, Billy Drago, Michael Ironside, William Forsythe, Jason Priestley, Meat Loaf, Christopher Lloyd...
Genre : Épouvante - Fantastique.
Origine : États-Unis.
Durée : 13 épisodes par saison de 55 minutes environ.
Saisons : 2.
Synopsis : Cette série est une anthologie d'histoires horrifiques ou fantastiques réalisées par de grands noms du cinéma d'épouvante.
3.0
Les Maîtres de l'horreur
Ça faisait un petit moment maintenant que je voulais découvrir "Les Maîtres de l'horreur". Cette série (où plutôt cette succession de micro téléfilm) me faisait de l'oeil car elle bénéficiait d'un casting plutôt prestigieux derrière la caméra et que l'horreur reste quand même un genre qui me plait bien. Je suis tombé une ou deux fois sur des extraits mais je n'avais jamais eu l'occasion de voir un épisode en entier. Consacrant un cycle à John Carpenter et sachant que ce dernier à réalisé deux épisodes pour cette série ("La fin absolue du monde" et "Piégé à l'intérieur"), c'est donc tout naturellement que je me suis mis à voir ses 26 épisodes d'à peu près une heure repartie sur deux saisons.
Et j'ai été assez surpris du résultat. Je sais que l'horreur reste parfois assez confidentiel mais sur le papier, avec tout ses grands cinéastes, je pensais que cette série se donnerait les moyens de faire quelque chose de vraiment consistant, quelque chose d'une certaine qualité. Et là, j'ai été surpris de constater que cela avait parfois le niveau d'un projet plus confidentiel. Dans le fond, on aborde vraiment l'horreur sur plusieurs aspect. De l'humour noir au gore bien sanglant, de la nudité au fantastique, du classique à l'expérimental... On en retrouve pour tous les goûts et les cinéastes eux même se renouvelle ne faisant jamais deux fois le même épisode.
Pourtant, si il y à de belles idées par moment dans les scénarios, je trouve que certains manque quand même cruellement d'imagination. Il y à parfois cette sensation désagréables que l'ont veut juste choquer plutôt que de se concentrer sur le fond. Cela aurait pu le faire après tout seulement voilà, la forme prend déjà un terrible coup de vieux alors que la série n'as même pas encore 10 ans au moment où j'écris ses lignes. Pire, dans l'ensemble cette série ne fait même pas son époque. Dans son visuel et dans ses effets spéciaux, ses maquillages, ses décors etc etc, j'ai eu l'impression de retrouver les années 90.
Impossible aussi de ne pas penser aux "Contes de la crypte", la série de 1989 qui célébré à sa façon avec beaucoup d'humour noir l'horreur sur petit écran avec là encore un casting parfois assez intéressant. Du coup, alors que je m'attendais à quelque chose qui se démarque vraiment du lot, j'ai eu l'impression de voir plusieurs moyen métrage qui sentait un peu le déjà vu. Déjà vu dans ses scénarios qui sont loin d'être vraiment novateur et déjà vu dans un visuel qui est déjà dépassé à mes yeux et qui n'as aps su se hisser à la hauteur de son projet.
Après, tout n'est pas mauvais non plus. Ça reste assez sympathique si on accroche de suivre ses différentes histoires et il y à autant de genre d'horreur différent que d'épisode. Du coup, certain m'ont plus parlé que d'autres. J'ai par exemple bien accroché à "Vote ou crève" de Joe Dante qui m'as fait un peu pensé à "Invasion Los Angeles" de John Carpenter. Le même John Carpenter qui fait un épisode assez sympathique avec "Piégée à l'intérieur" avec en guest un Ron Perlman bien plaisant aussi même si très caricatural (j'ai moins aimé "La fin absolue du monde" de Big John).
"La Belle est la Bête" de John Landis m'as aussi amusé avec son côté ridicule tout comme "Une famille recomposée" du même John Landis que j'aurais même aimé voir avec plus de consistance. "J'aurai leur peaux" de Dario Argento instaure aussi un climax bien pesant que j'ai apprécié tout comme "Les amants d'outre tombe" de John McNaughton. Globalement, même si c'est très léger, j'ai quand même aimé suivre ses différents épisodes. Seul quelques uns m'ont été plus pénible comme "La fin absolue du monde" justement ou encore "La maison des sévices" de Takashi Miike très dur psychologiquement et censuré d'ailleurs aux États-Unis. J'ai eu beaucoup de mal aussi avec "La Danse des morts" de Tobe Hooper que j'ai trouvé assez ennuyeux.
Du coup c'est dommage car je pense qu'il y à autant de bonnes choses que de mauvaises choses dans cette série. J'adorais le concept de base, je me suis parfois amusé devant certaines histoires mais le projet n'étant pas à la hauteur de son ambition (manque de moyens ? Censure ? Limite imposée ? Format difficile ?), je pense que dans sa globalité je finirais par oublié assez vite la plupart de ses aventures. C'est d'autant plus frustrant que l'on ressens malgré tout la possibilité de faire quelque chose d'autres, de plus soigneux, de plus profond, de plus abouti;
Pour résumer, je ne regrette vraiment pas d'avoir enfin pu voir "Les Maîtres de l'horreur" mais c'est vraiment dommage que le projet nous envoie plus du rêve sur le papier que sur le petit écran. Reste qu'il y à quand même certaines trouvailles intéressantes, des aventures où on peut passer un très bon moment mais il n'y à rien de vraiment mémorable si ce n'est l'amour de ses cinéastes reconnus autour de ce projet. Ils ont su nous montrer que l'horreur peut être assez variés, avoir plusieurs visions (on y accroche ou pas) mais ça reste quand même assez frustrant de ce dire que cette série est daté avant l'heure et n'arrive pas à avoir l'aura qu'elle aurait du avoir. Elle mérite cependant le coup d’œil mais elle s'oublie assez vite, chaque épisode se regardant au final comme de simples téléfilms qu'on oubliera une fois qu'on aura zappé.
Les Maîtres de l'horreur
Les Maîtres de l'horreur


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cinephileamateur 3469 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines