Magazine Amérique latine

34 Puñaladas à la une de Espectaculos y Cultura [à l'affiche]

Publié le 10 juin 2014 par Jyj9icx6
34 Puñaladas à la une de Espectaculos y Cultura [à l'affiche]
Le nouveau disque du groupe 34 Puñaladas, Astiya (que l'on peut traduire par éclat, brisure, écharde) vaut aujourd'hui aux artistes de ce groupe, fondé il y a une quinzaine d'années, une longue interview à la première place des pages culturelles de Página/12.
En prévision de la prochaine et nouvelle présentation de ce récent album au CAFF, Sánchez de Bustamante 764, ce vendredi 13 juin 2014, à 22h30 (suivie d'une autre présentation, le 18 juillet, au Teatro Orlando Goñi), le critique Cristián Vitale dresse une analyse du travail musical, qui entend rendre compte de la vie quotidienne des secteurs défavorisés de la capitale argentine, sans cette complaisance pittoresque à laquelle se prête un certain tango destiné aux touristes (le tango for export, haï par ce courant du tango nuevo politiquement et socialement engagé dans la construction de l'Argentine d'aujourd'hui et qui tourne le dos, de façon résolue, à l'exploitation touristique du genre).
C'est la première fois que le groupe se risque à montrer un répertoire presque entièrement original (14 morceaux sur un total de 15) et c'est son cinquième CD.
34 Puñaladas a toujours déployé un tango très sombre, à forte répercussion sociale, porté sur la capacité de la vie urbaine, déshumanisée, d'écraser les plus fragiles. Dans l'interview, les musiciens parlent de leur musique, tâchent d'analyser leur projet artistique et leur expérience dans les mégalopoles où leurs tournées leur ont conduits depuis plusieurs années (Paris, Montréal, Vancouver, Chicago, Seattle...), leurs liens avec les autres genres auxquels ils empruntent ou dont ils se sentent les héritiers en participant à cette puissante fusion que pratique la nouvelle génération de tangueros entre tango, jazz, rock et folclore. 34 Puñaladas à la une de Espectaculos y Cultura [à l'affiche]
L'interview complète est à lire (en espagnol, bien entendu) sur le site Internet de Página/12 (le cas échéant, aidez-vous du traducteur en ligne Reverso, dont vous trouverez le lien permanent dans la partie basse de la Colonne de droite). La revue (de gauche) El Federal a publié cette semaine une courte critique du disque. Bon prétexte pour la découvrir. Une revue de presse presque complète est à consulter sur la page Facebook du groupe.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jyj9icx6 2740 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte