Magazine Cinéma

Donne-moi ta main - 7/10

Par Aelezig

z05

Un film de Anand Tucker (2010 - Irlande, USA) avec Amy Adams, Matthew Goode, Adam Scott

Une adorable bluette.

L'histoire : Boston, USA. Anna, jeune femme bien dans ses stilettos, branchée, citadine et hyper active, passionnée par son boulot, n'a qu'un petit souci : son amoureux depuis quatre ans ne se décide pas à la demander en mariage et elle commence à s'inquiéter. Alors qu'il est parti à un séminaire à Dublin, Irlande, elle décide de tenter le tout pour le tout : elle va lui proposer elle-même la concrétisation de leur union. Là-bas, dans ce lointain pays, la tradition veut que, le 29 février des années bissextiles, ce soit les femmes qui fassent leur demande en mariage. Pile poil ce qu'il lui faut ! Follement romantique ! Mais une tempête oblige l'avion d'Anna à atterrir au Pays de Galles... et là plus aucun vol ne décolle. La jeune femme réussit à se faire embarquer par un petit chalutier téméraire, qui la laisse sur une plage irlandaise. De là, elle rejoint un petit restaurant-pub isolé... où tout le monde (que des hommes) la regarde avec des yeux écarquillés. Le patron des lieux, Declan, se moque carrément... Que vient faire ici cette donzelle américaine et snob ? Aller à Dublin au plus vite, répond-elle. Ce qui fait rire encore plus tous ces messieurs. Pas de train, pas de bus, rien... Il faudra y aller en voiture et Declan propose enfin de l'y conduire, moyennant 500 euros. Il l'embarque dans sa vieille 4L rouge, où il balance sans ménagement la belle valise Louis Vuitton. Louis qui ? demande-t-il étonné.

z07

Mon avis : Une petite comédie romantique, qui n'a pas fait beaucoup parler d'elle. J'ignorais son existence ; ça passait hier soir sur la TNT, une seule étoile sur le programme, mais j'étais seule (donc idéal pour voir une romcom ! pas de garçon moqueur à l'horizon), il y avait Amy, que j'aime beaucoup, et ça se passait en Irlande... suffisant pour j'ai envie de tenter. Et si c'était nul, je pouvais toujours zapper sur le match de foot (que je regardais pendant les pubs).

Et bien elle était super mignonne, cette petite chose ! Délicieuse, drôle ; convenue, certes, très convenue, on a vu plus original dans le concept, mais ça fonctionne fort bien. Pourquoi ? Parce que les quatre grandes règles de la romcom pétillante sont là, et c'est ça le plus important, pas l'originalité de l'histoire, qui est toujours la même, on est bien d'accord :

1. Les deux personnages doivent être à l'opposé l'un de l'autre. Dès le début, l'affaire semble impossible, même pour la plus enragée des fans de romcom. Jusqu'à se poser des questions sur la possibilité que le réalisateur ait envisagé une fin en jus de boudin... Ce que j'ai pensé ! On passe donc son temps à se demander comment diable ces deux-là vont pouvoir s'entendre, jusqu'à annuler le mariage programmé de la belle ! Nous avons donc une Amy, jeune bostonienne branchée, citadine revendiquée, lookeuse d'appartements de luxe, petit tailleur et talons de 14 cm, psycho-rigide et folle amoureuse de son boyfriend ; et Declan, Irlandais du terroir, gérant d'un restaurant paumé dans la campagne, un peu rustre sur les bords, qui méprise les gens des villes, un poil mutique, goguenard, insolent, il ne l'ouvre, c'est pour balancer des piques. Distance géographique, milieux différents, un réfractaire à l'amour, une fille amoureuse d'un autre... Vraiment mal parti !

z06

2. On ne doit surtout pas être dans le train-train quotidien de tout un chacun. Les univers de chaque personnage doivent faire rêver ! Le boulot d'Amy, sa confiance en elle-même, sa détermination, sa clientèle, l'appartement magnifique qu'elle achète avec son fiancé, la belle ville de Boston... tout un programme ! Je rêve de ressembler à cette fille-là, moi ! Et de l'autre, ce grand brun aux yeux bleus, qui vit simplement, dans son petit restaurant très charmant et très rustique, les vaches, les collines vertes, les petites routes bordées de pierres... Je cours, je vole, j'y vais ! On nous vend du fantasme. Indispensable.

3. La magie. Il nous faut un couple ultra charismatique et évident. Vous ne ferez pas une romcom réussie avec Taylor Kitsch, sexy comme un marteau, et Selena Gomez, petit bébé joufflu. Par exemple. Au hasard. Ici, nous avons Amy, superbe comédienne, beauté classique, parfaite, entre douceur et impertinence, et Matthew Goode... ténébreux au regard océan, un charme fou. Waouh, j'adore ! Plus il se moque d'elle, plus on a envie qu'elle lui tombe dans les bras (parce que ses vannes sont bien senties, il a raison, le bougre, d'ironiser) ; et plus elle le traite de plouc, plus on désespère de voir cette ombre de tristesse qui peu à peu voile ses yeux à lui... Ca marche ! Et puis il y a l'Irlande, merveilleuse, qui joue les toiles de fond et qu'on n'a plus envie de quitter.

4. L'humour. Quand Amy se prend un gadin, ou un rateau, c'est pas pour des prunes... et ça fait rire ! Les petits papys irlandais et leurs superstitions fantaisistes sont rigolos comme tout... Ca m'a fait repenser à mes Vieilles canailles, que j'adore. Il y a beaucoup de gentils petits gags qui font sourire.

Donc voilà, moi j'ai passé un joli moment, et je vais maintenant aller voir ce qui se dit sur la toile... Hum, je sens que je vais m'en prendre plein la tronche.

z08

Et bien je suis heureusement surprise, ce n'est pas le désastre absolu ! Côté professionnels, évidemment, la romcom n'étant pas un genre de film très prisé par le critique de cinéma intello bobo, ça balance sec. Sauf quelques uns qui osent avouer un charme certain. Côté public, il y a ceux qui n'ont toujours pas compris que la romcom se termine toujours par le mariage des deux personnages et qui fustige le manque de suspense... N'importe quoi ! Mais beaucoup ont apprécié, comme moi, sans prise de tête.

Allez... ne boudez pas cette petite sucrerie irlandaise ! Elle est vraiment mignonne.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Aelezig 127315 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines