Magazine Cuisine

Le Berkeley

Par Gourmets&co

Le Berkeley table

… une brasserie très parisienne …

Le Berkeley Asperges vertes œuf mollet mimosa sauce hollandaise © P.Faus copie 380x253
Le Berkeley se porte bien. La grande brasserie chic de l’avenue Matignon demeure the place to be dans ce périmètre très prisé du bas des Champs Elysées. Avantage d’ailleurs de ne pas être directement sur la célèbre avenue mais à quelques pas, ce qui change tout. Si la salle ne désemplit pas le midi, le soir l’ambiance, la clientèle, et les lumières donnent une autre tonalité au restaurant. Grande salle à plusieurs niveaux, fauteuils et banquettes fort confortables, tables nappées, service féminin avenant et aux petits soins, et même si la musique est un peu trop présente, l’ensemble procure un sentiment de sérénité paisible fort agréable, à l’exception des soirs du week-end traditionnellement plus « vivants ». Cerise sur le gâteau, une des terrasses les plus recherchées pour les beaux jours et à juste titre.

Le Berkeley Solettes bretonnes meunières pommes purée © P.Faus copie 380x253
La carte reflète bien l’état d’esprit du lieu : classicisme éclairé de quelques touches actuelles et d’ingrédients asiatiques ou japonisants pour ne pas être en reste. L’œuf cocotte est bio, le jambon est ibérique, le thon est en tartare ou en tataki, il y a des graines de sésame au wasabi, un hamburger et un cheesecake, et le café est « gourmand ». Sur la table, pain chaud et beurre Beillevaire… délicate attention.

Le Berkeley Tataki de thon graines de sésame au wasabi riz parfumé © P.Faus copie 279x420
Le restaurant de cuisine thaïe, Thiou, appartenant au groupe Richard qui gère le Berkeley, on retrouve en entrée les fameux Nems de langoustines qui ont fait sa réputation avec sa sauce délicatement sucrée. De saison, les Asperges vertes, œuf mollet mimosa, sauce hollandaise, sont bien cuites même si la hollandaise mériterait un peu plus de pep’s. L’incontournable Caesar salade au poulet est ici bien réalisée, riche, gourmande, à base de poulet, laitue, anchois, parmesan, et une bonne sauce bien relevée. Pour les amateurs d’exotisme à domicile, le Tataki de thon, graines de sésame au wasabi, riz basmati, est copieux, au même titre que les deux magnifiques Solettes bretonnes meunières avec le beurre tiède servi à part, accompagnées de pommes purée classiques.

Une sage continuité dans les desserts avec une excellente Crème brûlée dont on ne se lasse pas après toutes ces années, et d’impeccables fraises et framboises en salade de fruits de saison.

Bon choix de vins au verre dans une carte des vins assez éclectique pour plaire à tout le monde. On y trouve son bonheur sans trop de mal d’autant que les prix des entrées de gamme sont fort abordables.
Une adresse très parisienne, bien dans son époque, où l’on sent qu’il y a un chef en cuisine qui travaille et a pour objectif de bien faire. Ce n’est pas le moindre de ses mérites. Paris sera toujours Paris avec de tels établissements… heureusement.

Le Berkeley restaurant small 380x254
Le Berkeley
7, avenue Matignon
75008 Paris
Tél : 01 45 25 72 25
www.leberkeley.fr
M° : Franklin D. Roosevelt
Ouvert tous les jours de 8h à minuit
Formule : 38 € (2 plats)
Menu du soir dès 19h : 41 € (3 plats)
Carte : 60 € environ
Brunch le dimanche : 46 € – Enfants : 28 €

Le Berkeley Petis nems de langoustines comme chez Thiou © P.Faus copie
Le Berkeley salon small
Le Berkeley terasse small


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gourmets&co 44561 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines