Magazine Culture

JB Lenoir. The Parrot Sessions, Vintage Chicago Blues (1989)

Publié le 30 juin 2014 par Novland
JB Lenoir. The Parrot Sessions, Vintage Chicago Blues (1989)
Ces sessions ont été enregistrées entre 1954 et 1955. JB Lenoir à 26 ans il est encore jeune, joue de la guitare vraiment électrique, porte de biens saillants costumes rayés et chante avec cette voix de tête assez bizarre qui le ferait presque passer pour une jeune fille en goguette. Le Big bang bancal qu’il dirige est pour ainsi dire parfait, les cuivres oscillent et les tambours d'Al Gavin - le plus étrange de tous les batteurs de Chicago - tanguent imperturbablement vers une jolie dérive africaniste. Bref, tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles. Écoutez Mama Talk to Your Daughter et son fameux solo de guitare sur une note, Eisenhower Blues et ses lyrics conscients des nombreux problèmes politiques et sociaux environnants. Des merveilles, des perles… Le reste est à l’avenant.
P.-S. Par la suite JB Lenoir oubliera, les cuivres et les Big Band et se produira en petit comité (pas plus d’une guitare ou deux.) Il trépassera inopinément d’une hémorragie interne, consécutive à un saumâtre accident d’automobile. C'est une autre histoire, assez triste il faut bien le dire.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Novland 84 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines