Magazine Cinéma

Escapade à New-York

Publié le 08 juillet 2014 par Olivier Walmacq

1

Genre:Comédie

année:1970

durée: 1h35

L'histoire: Vivant dans une petite ville de l'Ohio, George Kellerman trouve un travail mieux payé à New-York. Il entraîne alors sont épouse Gwen dans un voyage qui s'avérera le pire de leur vie. Entre la rencontre de voyageurs mentalement dérangés, la perte de leurs bagages, leur réservation à l'hôtel égarée et leur argent volé, George et Gwen devront traverser bien des épreuves avant de pouvoir arriver à destination.

La critique de Nicos31:

Réalisé par Arthur Hiller et écrit par le dramaturge Neil Simon, déjà auteur de l'hilarant "drôle de couple" (1965) avec déjà Jack Lemmon et son complice Walter Matthau (par contre il faut oublié la suite qui est un vrai navet) , "Escapade à New-York" premier du nom est une comédie riche en rebondissements et aux effets comiques faisant mouche à tous les coups.

01

Alors qu'on lui propose un poste mieux payé, George doit faire le voyage jusqu'à la grosse pomme avec son épouse Gwen dans le but d'assister à un entretien d'embauche. Mais tout ne se passe pas comme prévu. En tout premier lieu, leur vol est troublé par un épais brouillard forçant leur avion à atterrir à Boston. Arrivé à destination leurs bagages sont perdu et le couple rate leur train. Voulant prendre un taxi ils tombent sur une grève subite et inattendue. Se retrouvant à la rue, ils se font voler leur argent et sont obligés de dormir dans un parc pendant toute la nuit.

02

Le lendemain, ils doivent se contenter d'une boîte de crackers déjà entamée pour le petit déjeuner, se font braquer par des voyous et sont virés d'une église. Ayant enfin réussi à avoir une chambre, George se rend à son rendez vous où il obtient le job mais, marqué par ce voyage des plus mouvementés, il décide de décliner l'offre. Malheureusement leur retour en Ohio ne se déroulera pas comme prévu car leur avion sera détourné par un groupe de cubains armés. La dernière réplique du film sera celle de Gwen disant "Oh mon dieu !".

Le film se montre on ne peut plus efficace et imaginatif tant du point de vue de sa mise en scène que de son scénario. Comédie typique des années 60-70, le film de Arthur Hiller se révèle riche en rebondissements tous aussi drôles les uns que les autres. 

03

Le couple Lemmon/Dennis n'y est évidement pas étranger. Irrésistible, le duo fonctionne à merveille. De part son excentricité, Sandy Dennis nous fait très vite adhérer à son jeu. Apportant charme, humour et tendresse, la comédienne donne le meilleure d'elle-même dans son rôle d'épouse aimante et forte. Elle sait faire face aux évènements avec plus de calme que son époux et fait preuve d'autorité quand il le faut, ce qui ne l'empêche pas non plus de craquer durant les moments les plus difficiles. 

Même si ce n'est pas la plus inspirée de ses interprétations, Jack Lemmon se montre tout comme sa partenaire impeccable. De son comique, il tire le meilleur parti et force est de constater que leur alchimie est évidente. Je n'ai pas su résister et j'ai ri plus d'une fois devant leur numéro.

04

En conclusion, je ne saurais trop recommandé à ceux qui ne l'ont pas vu de découvrir cette gentille comédie pleine de charme et d'humour, accompagnée d'une légère touche de tendresse indispensable, et qui offre à l'ensemble une dimension honorable. Ce n'est certes pas un chef d'oeuvre, mais on passe un très bon moment dans l'ensemble. Oubliez le remake exaspérant de Sam Weisman et découvrez l'original qui le surpasse de très très loin. Irrésistible !

Note: 16/20


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Olivier Walmacq 11545 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines