Magazine

No propaganda!

Publié le 30 juillet 2014 par Paulo Lobo
Que les choses soient claires, je suis contre toute forme de violence, qu'elle émane d'un individu ou d'un collectif, qu'elle prenne la forme d'une répression ou d'une intervention militaire. Qu'elle vienne de l'est, de l'ouest, du nord ou du sud. Peu importe comment souffle le vent, jamais personne ne me fera croire qu'une guerre peut être "juste" (ah la belle arnaque!).
Cela étant dit, je suis obligé de constater que, dans ce monde géo-stratégico-idiot, il y a deux poids deux mesures, en fonction de l'endroit où vous vous trouvez et en fonction des "news" auxquelles vous êtes irradiés.
Ainsi, ce matin, j'entends ceci à la radio : "Les Etats-Unis et l'UE viennent de décider de frapper la Russie à son portefeuille. Des sanctions financières lourdes ont été prononcées contre des secteurs-clés de l'économie du pays de Poutine pour son soutien aux rebelles séparatistes de l'Ukraine."
Imaginez maintenant un moment l'annonce suivante (purement fictive):
"La Russie et l'UE viennent de décider de frapper les USA à son portefeuille. Des sanctions financières lourdes ont été prononcées contre des secteurs-clés de l'économie du pays d'Obama pour son soutien au gouvernement israélien de Tel-Aviv (lequel perpétue depuis des semaines un authentique carnage dans la bande de Gaza)".
C'est ce qui s'est écrit dans ma tête. Correct me if you think I am wrong.

No propaganda!

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Paulo Lobo 855 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte