Magazine Cuisine

Le Guide B+D 2015

Par Mauss

Flammarion aime Michelin et le type de couverture du Guide Rouge :-)

Voilà donc cette bible qui change d'éditeur, prend des couleurs … et pèse toujours son poids pour € 24,90.

Comme d'hab, il y a des boutonneux qui n'aiment pas cette nouvelle formule, mais voyons cela de près.

Préliminaire :

L'inscription au site www.bettanedesseauve.com fonctionne bien, avec un système de contrôle par mot-clé qui fut à ma portée. C'est bon signe.

Les 64 premières pages ont deux sections non avouées : sur les 30 premières, à lire, on explique bien le système de travail de l'équipe B+D. C'est clair, net, sans bavures. Les suivantes sont des contreparties offertes à des partenaires et on a le droit de mettre quelques bémols. Ainsi, si effectivement les verres Riedel sont de très beaux objets, ils sont à des prix conséquents alors même que des comparatifs à l'aveugle avec d'autres beaux verres auront du mal à justifier le différentiel de prix.

Ainsi cette collaboration avec Air France, pour en connaître un chouilla le mode de fonctionnement, est plus un souci de la Compagnie d'associer des noms connus que de suivre au mieux les avis des dégustateurs.

Mais je chipote… car chacun sait qu'un tel travail, une édition annuelle, ne peut plus être amorti uniquement sur les ventes "papier". J'ai le même type de problème pour notre événement à Villa d'Este. Ceci dit, les deux confrères auraient pu justifier des pages centrales ou finales de publicité, ce qu'ils n'ont pas fait : chapeau !

La présentation par région :

Je l'avoue tout net : j'aime. C'est clair, aéré, limpide, usage judicieux du caractère gras, des couleurs, des notes. Je ne peux qu'applaudir au privilège donné à une description du style actuel du producteur. Prenez des exemples que je connais bien : le Domaine Mortet (page 351), le Domaine Mugnier (page 352), le Domaine Burgaud (page 108) : ce qui est écrit est très largement suffisant pour se faire une bonne idée des vins de ces domaines. Et ceux qui veulent pousser à lire les commentaires de dégustation des vins - qui existent - il leur suffit d'utiliser leur code d'accès au site  www.bettanedesseauve.com

Contrairement à ce que j'ai pu lire au sujet de l'accès à ce site, je dois dire qu'à titre perso, je suis arrivé sans aucun problème à l'information que je cherchais : des notes sur Sociando-Mallet. Là, je dois dire aux deux compères et néanmoins amis : chapeau ! Travail remarquable, présentation claire aérée.

Mes lecteurs fidèles auront lu les bémols exprimés par Hervé Bizeul sur les redites de mêmes commentaires d'une année sur l'autre. Mais en fait, il s'adresse là sans doute aux impitoyables, aux fanatiques à la recherche de ci ou de ça (un peu comme bibi d'ailleurs). Le lecteur lambda, celui qui commence à s'intéresser au vin, à celui-là on peut vivement recommander l'usage de ce site. Par ailleurs je suis convaincu que s'il était en anglais, avec un accès payant comme celui de Galloni, B+D pourrait se faire de la tune comme pas permis. De vrais moines mes copains :-)

… et, on peut rêver ! Une association avec les bases de données sur les vins allemands, autrichiens, suisses, italiens, espagnols !!! Que du beau ! Probablement pour mes petits enfants, tant les egos ici et là sont de belle dimension ! :-(

Bon : en conclusion, chacun de nous a déjà largement dépensé bien plus pour des produits infiniment moins intéressants.

Et 2015 : chiche que ce sera un grand millésime ! :-)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mauss 1569 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines