Magazine Cinéma

Pasolini, c’était l’histoire d’un mec …

Par Repostit @S2PMag

Pasolini c etait l histoire d un mec ... Pasolini, c’était l’histoire d’un mec ...

Né le 5 mars 1922 à Bologne, Pier Paolo Pasolini fut un écrivain, poète, journaliste, scénariste et réalisateur italien.

Mais avant tout, il fut un contestataire dans une Italie d’après-guerre où la bourgeoisie, la société consumériste émergente et la télévision « fasciste » étaient pour lui des freins à la vraie démocratie et à l’émancipation de l’individu. Homme de gauche, même si il n’a jamais rejoint d’institutions, Pasolini lutta jusqu’à sa mort avec force et radicalité, pour affirmer haut et fort ses idées. Ses oeuvres cinématographies notamment témoignent encore aujourd’hui de la virulence de ses propos, de sa critique sociale, quitte à choquer les âmes sensibles et créer la polémique. Son dernier film, Salò ou les 120 Journées de Sodome, qui est sorti l’année de son assassinat, est certainement le film le plus représentatif de la carrière et des critiques de l’artiste. Le film fit un grand scandale lors de sa sortie.

Des idéaux qu’il payera de sa vie puisque Pier Paolo Pasolini fut assassiné le 2 novembre 1975 sur la plage d’Ostie, à Rome par Guiseppe Pelosi, un jeune romain de 17 ans. Ce n’est qu’en 2005 que Pelosi revint sur ses déclarations, faites sous la peur de représailles, et se déclara innocent. Le meurtre de Pasolini serait à mettre sur le compte de trois hommes à l’accent sicilien. Pasolini aurait donc été liquidé pour ses critiques acerbes et publiques, entre autres contre la démocratie chrétienne, des groupes pétroliers de la CIA et la Mafia.

Aujourd’hui, le réalisateur et scénariste américain Abel Ferrara, dont son médiocre dernier film Welcome th New York, inspiré par l’affaire DSK, avait été directement distribué en VàD (Vidéo à la demande), s’apprête à nous livrer le film Pasolini, dont le rôle principal sera tenu par Willem Dafoe.

Le film, qui sortira en janvier 2015 et qui se dévoile ci-dessous dans une première bande-annonce, s’intéressera aux dernières heures de la vie de Pier Paolo Pasolini et tentera peut-être d’apporter quelques éclaircissements sur son assassinat et les véritables commanditaires de son meurtre.

Au-delà du film d’Abel Ferrara et de la prestigieuse filmographie de l’artiste italien, je vous invite aussi à visionner la vidéo ci-dessous, qui vous permettra de mieux comprendre la révolte qui n’a jamais cessé de gronder en Pier Paolo Pasolini.

Vous avez aimé cet article ? Il vous a donné des idées que vous voulez partager? Exprimez-vous sur le Forum. Il est tout à vous!


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Repostit 4633 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines