Magazine Culture

Terre-Dragon 1 : Le souffle des pierres d'Erik L'Homme

Par Arwen713
Couverture Terre-Dragon, tome 1 : Le souffle des pierres
Quatrième de couverture :
Sur un territoire déchiré par les vents vivent d’étranges tribus soumises au règne d'un invisible roi-dragon. Le jour ou Aegir, l'enfant à la peau d'ours, échappe aux guerriers qui le gardent en cage, le destin du royaume bascule. Traqué sans relâche, Aegir croise la route de Sheylis, une apprentie sorcière chassé de son village. Un sortilège puissant va bientôt unir les deux adolescents contre leur volonté.

Ma note :
Terre-Dragon 1 : Le souffle des pierres d'Erik L'Homme
Ma chronique :
Tout d'abord, j'ai aimé l'expérience de me replonger dans une saga fantasy jeunesse ainsi que de retrouver la plume du talentueux Erik L'Homme que j'avais appréciée dans A comme Association écrit en collaboration avec son ami Pierre Bottero. J'ai redécouvert avec plaisir son talent de conteur, son humour et sa capacité à rendre les personnages vivants et attachants.
Merci aux éditions Hachette Jeunesse d'avoir permis cela en me proposant cette lecture.

L'intrigue est bien ficelée, même si un peu lente au début pour instaurer l'univers de cette saga, l'action arrive peu à peu pour ne plus jamais s'éclipser et fait que le récit est très bien rythmé. 

Le public visé étant un lectorat assez jeune, j'avais peur de m'ennuyer mais j'ai finalement bien accroché à l'histoire et aux personnages. Aegir et Sheylis forment un duo détonnant et prometteur. L'auteur a pris soin de leur construire une véritable identité dans ce premier tome, on apprend une partie de leur histoire et on a déjà l'impression de les connaître un peu. Les personnages secondaires sont tout aussi bien élaborés et intéressants mais on peut regretter le côté un peu "manichéen" souvent présent en littérature jeunesse qui rend les relations entre les personnages un peu simplistes. D'un côté les gentils, les héros et de l'autre les méchants prêts à tout pour arriver à leur fin.

Malgré tout, on se laisse facilement embarquer dans l'aventure. L'univers magique construit par Erik L'Homme est déjà bien développé. J'ai aimé la combinaison entre des êtres métamorphes et la sorcellerie. Tout est bien explicité et on n'est pas perdu par le fonctionnement de ce monde. La carte du "pays" où se déroule l'histoire permet de se repérer assez facilement au cours de notre lecture mais je la trouve un peu petite, il y a finalement peu de paysages et de peuples différents. Cela ne m'a pas gênée dans ce premier tome mais les suivants risquent de montrer inlassablement les mêmes endroits.

En résumé, j'ai passé un bon moment de lecture. Ce premier tome de saga correspond aux attentes que j'avais et je salue encore une fois le talent d' Erik L'Homme qui parvient toujours à captiver mon attention. Je lirai avec plaisir les tomes suivants si j'en ai l'occasion car je suis presque sûre de ne pas être déçue.

Une saga jeunesse sans prétention donc, mais qui vaut la peine d'être découverte. 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Arwen713 484 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines