Magazine Culture

The Clash #3-Cut The Crap-1985

Publié le 06 octobre 2014 par Numfar
The Clash #3-Cut The Crap-1985

The Clash #3:

Joe Strummer: chant

Paul Simonon: basse

+

Nick Sheppard: chant, guitare

Vince White: guitare

Pete Howard: batterie

En 1984, le Clash repart en tournée, Strummer porte désormais une coiffure mohawk et ne joue plus d'instruments, les guitares étant jouées par Sheppard et White.

En réalité, seuls Strummer et Simonon font partie du groupe officiel, Sheppard, White et Howard sont des employés, payés au mois.

En 1985, les séances du nouvel album dérapent rapidement.

Vince White n'est pas invité à se produire et ne jouera pas sur l'album.

Plus grave, Bernie Rhodes, le manager, s'improvise producteur, compositeur et musicien.

Howard est remplacé sur la majorité des titres par des boîtes à rythmes.

L'album est publié en novembre 1985: "Cut The Crap" (#16 UK-88 US), produit par Jose Unidos (Bernie Rhodes).

Dictator

Dirty punk

We are The Clash

Are you red... Y

Cool under heat

Movers and shakers

This is England

Three card trick

Play to win

Fingerpoppin'

North and south

Life is wild

(J.Strummer-B.Rhodes)

Musiciens supplémentaires:

Bernie Rhodes: synthés et boîtes à rythme

Young Wagner: synthés

Norman Watt-Roy: basse

Un album de Joe Strummer et Bernie Rhodes, plus qu'un album du Clash, avec des chansons tentant de retrouver l'esprit incandescent des débuts, arobées de synthés et de drums machines.

Pathétique.

Vince White ne joue pas sur l'album, je l'ai déjà dit, le seul titre sur lequel il joue est "Do it now", la face B du single "This is England" (#24 UK), peut-être le seul titre à sauver du lot.

Nick Sheppard chante lui sur "North & South".

Strummer et Simonon désavouèrent rapidement l'album et dans la foulée,  annoncèrent la dissolution du Clash début 86, mais Rhodes menaça de monter un nouveau Clash à lui tout seul, et les deux membres originaux durent prendre des mesures légales pour empêcher leur manager de nuire encore plus à l'image du groupe.

Strummer supplia Jones de revenir pour reformer le groupe, mais Mick Jones était déjà plus loin, la sortie du premier album de son nouveau groupe: Big Audio Dynamite étant sur le point de sortir.

En 1986/87, Strummer et Jones collaborent ensemble à la bande originale du film "Sid & Nancy" d'abord, puis au deuxième album de BAD, que Strummer produit, et qui contient plusieurs titres signés Strummer-Jones.

Malheureusement, ou peut-être heureusement, il n'y aura jamais de reformation du Clash.

J'avoue que je ne me suis pas passionné pour la carrière de Joe Strummer, et pour moi, sa meilleur période en dehors du Clash, c'est celle qu'il a passé comme chanteur des Pogues, en remplacement de Shane McGowan.

Idem pour Mick Jones, BAD et BAD2 m'ont laissé passablement indifférents.

Contre toute attente, celui qui m'a le plus surpris en bien, c'est encore Simonon avec deux albums ma foi, forts sympathiques: "Havana 3 AM" du même groupe en 1991 et "The Good, The Bad & The Queen" en 2007, association de Simonon et de Damon Albarn (Blur, Gorillaz).

En 2010, Jones et Simonon se retrouvent sur un album de Gorillaz: "Plastic Beach", sur le titre du même nom et séparément cette fois-ci sur l'album "The Fall" en 2011.

Joe Strummer nous a quitté prématurément le 22 décembre 2002, d'une déficience cardiaque.

Je lui souhaite d'être partit dans un monde meilleur, en tout cas, un monde égal et juste, tel qu'il n'a pas cessé de le chanter au cours de sa carrière.

Tiens, une petite larme... c'est marrant ça.

© Pascal Schlaefli

Urba City

6 octobre 2014

Partager :     J'aime

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Numfar 50 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte